/
Pourquoi s’expatrier pour étudier au Royaume-Uni ?

Pourquoi s'expatrier pour étudier au Royaume-Uni ?

3 étudiants souriants dans une université au Royaume-Uni
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Le Royaume-Uni est une destination prisée par les jeunes du monde entier pour étudier, et notamment par les jeunes français qui en ont fait leur première destination d’expatriation. Les raisons de cet engouement sont nombreuses. Explications.

Universités prestigieuses, système éducatif mondialement réputé et proximité avec la France sont autant d’atouts qui rendent le Royaume-Uni très attractif en terme d’éducation. Les étudiants français l’ont bien compris et chaque année ils sont des milliers à traverser la Manche pour y étudier. Pourquoi pas vous ?

Des universités à la renommée internationale

Les logos de 3 universités au Royaume-Uni : Oxford, UCL et Cambridge

Les universités britanniques ont la cote chez les étudiants français. Ils sont en effet une majorité à choisir l’une d’entre elles dans le cadre des échanges universitaires ERASMUS. Etudier dans une université telle que Oxford, Cambridge, University College London ou Durham vous assure d’avoir un diplôme reconnu dans le monde entier et un atout certain sur le CV.

L’enseignement supérieur au Royaume-Uni est parmi les meilleurs au monde. Il obtient régulièrement de bons résultats dans les divers classements. Selon le dernier classement du Times Higher Education : World Rankings 2018, il y a 3 universités britanniques dans le top 10 et 7 dans le top 50.

Les universités d’Oxford et de Cambridge remportent même les 2 premières places.

Autre classement récent, celui du QS World University Rankings, qui indique que 6 universités britanniques figurent dans son top 30. Les 2 premières étant à nouveau les universités d’Oxford et de Cambridge (respectivement 5ème et 6ème places), suivies par UCL et Imperial College London (7ème et 8ème places).

Astuce : débutez les différentes démarches d’inscription au début de l’année scolaire qui précède celle demandée. N’attendez pas le dernier trimestre.

Si vous souhaitez faire des démarches pour vous inscrire dans une formation undergraduate (de bac à bac +3) parmi l’une des centaines d’universités du Royaume-Uni, vous devez passer par l’UCAS , la plateforme d’inscription générale. Si vous souhaitez vous inscrire en master, il faut prendre contact directement avec l’université concernée.

Devenir bilingue en anglais à seulement 2 heures de Paris

Route londonienne avec Big Ben en fond.

La proximité du Royaume-Uni avec la France est un atout certain lorsque vous devez faire un choix pour vos études. Intégrer une université britannique vous assure d’améliorer votre anglais tout en vous immergeant dans la culture anglo-saxonne à seulement quelques encablures de la France.

Les campus des universités britanniques sont également reconnus pour offrir un cadre de vie très agréable avec leurs nombreux parcs et espaces naturels ouverts aux étudiants.

Le score requis concernant votre niveau de langue varie d’un établissement à un autre. Pour vous faire une idée : 6 à 6,5 sur 9 pour intégrer un cycle Undergraduate et supérieur à 7 sur 9 pour un cycle Postgraduate.

Vous devrez néanmoins avoir un niveau d’anglais suffisant pour intégrer une université. Des tests de langues obligatoires sont demandés à l’inscription :

  • Le TOEFL iBT (Test of English as a Foreign Language Internet-Based Testing) : vous pouvez vous renseigner sur les calendriers et tarifs sur etsglobal.org
  • L’ IELTS (International English Language Testing System) : plus d’informations sur ielts.org
  • Le TOEIC (Test of English for International Communication) : certifications standardisées permettant d’évaluer le niveau d’anglais des locuteurs non anglophones tant au niveau de l’écrit que de l’oral. ets.org

Un système éducatif efficace et reconnu

Deux jeunes universitaires souriants

Le système éducatif britannique est également renommé pour son efficacité et notamment sa souplesse et son innovation dans les méthodes pédagogiques. Le système est plutôt flexible ; il est notamment possible de s’inscrire à plusieurs cursus dans différentes disciplines.

Un très large choix de formations est d’ailleurs ouvert, avec des cursus très réputés tels que la finance, l’ingénierie, le management, le droit, etc… tout en donnant beaucoup d’importance à la recherche au sein des établissements. La Grande Bretagne est d’ailleurs un point névralgique de la recherche scientifique à travers le monde.

Lisez notre article : Vos diplômes français sont-ils reconnus à l’étranger ?

Le tutorat est également une spécificité du système éducatif britannique ; chaque étudiant est en effet suivi et conseillé par un enseignant tuteur tout au long de l’année scolaire.

Etudier dans une université au Royaume-Uni est donc une expérience culturelle et pédagogique différentes qui vous apportera les connaissances que vous recherchez dans n’importe quel domaine. L’éducation au Royaume-Uni est également très ancrée dans l’histoire et la tradition, que vous choisissiez une université dans la métropole londonienne ou dans une ville de taille plus modeste mais tout aussi dynamique.

Bon rapport qualité-prix avec des frais plutôt élevés

Le Royaume-Uni offre donc une éducation de très bonne qualité mais à un certain prix.  Les frais de scolarité ont un plafond réglementé qui laisse les universités décider du montant.

Ces frais peuvent ainsi s’élever jusqu’à 9.000 £ par an, c’est-à-dire environ 10.150 €.

Mais pas de panique, le Royaume-Uni a un système de bourses très développé. Les étudiants peuvent par exemple demander à bénéficier d’un “prêt” qu’ils ne commencent à rembourser qu’une fois un certain montant de salaire atteint. Une bel avantage qui permet de débuter de manière plus sereine dans la vie active.

Le saviez-vous ? :  La majorité des écoles et universités au Royaume-Uni proposent des bourses. Renseignez-vous auprès du British Council

En partant par l’intermédiaire du programme Erasmus, les frais de scolarité ne sont pas payés par l’étudiant ce qui est une bonne alternative. Beaucoup d’étudiants choisissent aussi de faire un emprunt qu’ils remboursent une fois leurs études terminées.

La législation britannique permet également aux étudiants de travailler jusqu’à 20h par semaine et ainsi leur permettre de financer leurs études.

Liens utiles

  • ucas.com : plateforme d’inscription dans les universités britanniques
  • britishcouncil.fr : site officiel du British Council France

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top