/
Les visas australiens

Les visas australiens

Categories : Australie | Juridique
Visa pour l'Australie
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Les différents types de visas australiens dépendent du motif de votre présence en Australie : Tourisme, travail, étudiant…

Qu’est-ce qu’un Visa ?

Un visa est un document officiel, habituellement estampillé ou collé à l’intérieur d’un passeport. Ce document confirme que les autorités d’un pays étranger accordent au titulaire la permission d’entrer dans ce pays. Quels sont ceux pour l’Australie ?


// LES 3 VISAS TOURISTIQUES POUR ENTRER EN AUSTRALIE


Le visa tourisme : eVisitor (subclass 651)

Illustration d'un visiteur à Sydney en Australie

Le visa eVisitor (autorisation électronique de voyage – subclass 651) permet au détenteur d’un passeport français de séjourner en Australie durant 3 mois consécutifs maximum. Il autorise de faire du tourisme, rendre visite à de la famille, prendre des cours, mais également faire des affaires (partenariats, conférences, prospections, négociations…).

Le détenteur d’eVisitor peut entrer en Australie autant de fois qu’il le désire sur une période de 12 mois, chacun des séjours ne pouvant cependant pas excéder 3 mois consécutifs. Pour un séjour touristique d’une durée supérieure à 3 mois, le Visitor Visa est à prendre en considération (visa touristique – subclass 600).

La demande d’eVisitor pour l’Australie est simple et la réponse est rapide. Elle se fait directement sur le site officiel sécurisé du Department of  Home affairs. Il n’y a aucun frais pour l’obtenir.

Conditions d’obtention d’eVisitor :

  • Détenir un passeport français (valable 6 mois après la date de retour),
  • Résider hors d’Australie lors de la demande et de la délivrance,
  • Chaque membre d’une famille, y compris les enfants, doit procéder à une demande personnelle.

Avantages :

  • Visiter et/ou faire des affaires en Australie,
  • Etudier ou effectuer un stage (de 3 mois maximum),
  • Entrées multiples,
  • Faire du bénévolat (aucune rémunération)
  • Gratuit !

Limites appliquées :

  • 12 mois maximum de validité à partir du jour où il vous est délivré,
  • Ne peut être prolongé,
  • Périmé mais inutilisé le détenteur doit procéder à une nouvelle demande,
  • Ne permet d’aucune manière de travailler.

Le visa tourisme : ETA Visa

Le visa ETA (Electronic Travel Authority – subclass 601) a exactement les mêmes caractéristiques que l’eVisitor sauf qu’il coûte 20$ AUS (frais) car il n’est délivré que par un organisme d’immigration, un professionnel du tourisme, une compagnie aérienne ou bien une agence de voyage.

Pour plus d’information et faire une demande d’ETA pour l’Australie connectez-vous sur le site officiel et sécurisé du Department of Immigration and Border Protection (DIBP)eta.immi.gov.au

Le visa tourisme : Visitor Visa (subclass 600)

Visitor Visa (subclass 600) a exactement les mêmes caractéristiques que l’eVisitor sauf qu’il :

  • coûte entre 135 et 1.000$ AUS (tarifs 2017)
  • et permet le choix de la durée du séjour (entre 3, 6 ou bien 12 mois)

Connectez-vous sur le site officiel et sécurisé du Department of Immigration and Border Protection(DIBP) pour obtenir plus d’information et effectuer à une demande : border.gov.au

Connaissez-vous le SkillSelect ?

SkillSelect est un service en ligne, créé en 2012, dont le but est d’aider le gouvernement australien à gérer son programme de migration qualifiée. Il lui permet de manière efficace de sélectionner une migration basée sur les besoins économiques réels de l’Australie. Le programme pré-sélectionne les candidats en fonction de leurs qualifications, indique les périodes disponibles pour immigrer et bien entendu le quota de visas. En conséquence, le temps nécessaire pour traiter une demande de visa est depuis considérablement réduit.


// LES 4 PRINCIPAUX VISAS TRAVAIL


Le Visa travail : TSS

Depuis mars 2018 le Visa 457 – Temporary Work (Skilled) visa (subclass 457) n’existe plus. Il est remplacé par le Temporary Skills Shortage (TSS)

Le logo du Department of Immigration and Border Protection en Australie

Les expatriés français connaissaient bien le visa 457 qui permettait à un travailleur qualifié de se rendre en Australie et d’y travailler pour un maximum de 4 ans. Il permettait ensuite d’obtenir la résidence permanente.

S’inscrivant dans une politique de restriction de l’immigration, le gouvernement australien a en effet décidé d’abolir le programme de visa 457 pour le remplacer par un visa de pénurie de compétences temporaires, le tout nouveau Temporary Skills Shortage (TSS), nettement plus restrictif que le visa annulé !

Tout en permettant aux travailleurs étrangers qualifiés d’accéder à un emploi en Australie, ce nouveau visa nécessite néanmoins au minimum 2 années d’expérience professionnelle dans le secteur concerné. De plus,  les entreprises qui souhaitent parrainer des travailleurs étrangers sont désormais forcées de contribuer à un fonds de compétences (skills fund).

Notons que le visa TSS permet aux titulaires de pouvoir travailler 2 années, avec la possibilité de le faire prolonger jusqu’à 4 ans. Cette option n’est cependant possible que dans les cas où les compétences figurent sur la liste des compétences professionnelles à court terme. Il est donc important de bien vérifier.

Bon à savoir : Le coût du Visa TSS est actuellement de AUD 1.175

Le Visa travail : 186 (ENS)

Le visa « Employer Nomination Scheme » (sous-classe 186), ENS,  s’adresse aux travailleurs qualifiés étrangers qui désirent travailler en Australie et qui sont nominés par une entreprise australienne. Ce visa est un visa de résidence permanente. Vous pouvez être en Australie ou en dehors lorsque vous postulez. Si vous êtes en Australie, vous devrez détenir un visa substantiel ou un visa de transition A, B ou C. 

Le Visa 187 – ” Regional Sponsored Migration Scheme ” est identique au Visa 186 mais ne concerne que l’Australie Régionale. Sont donc exclus de ce visa : Brisbane, Gold Coast, Melbourne, Newcastle, Sydney et Wollongong.

Trois possibilités s’offrent à vous :

  • La « Temporary Residence Transition Stream » pour les détenteurs du visa de travail 457 depuis 2 ans au minimum et dont l’employeur propose un emploi.

  • Le « Direct Entry Stream » pour ceux qui n’ont jamais travaillé, ou bien moins de 2 ans, en Australie. Il requiert d’effectuer une reconnaissance de ses diplômes et de son expérience professionnelle. Cette dernière doit être de 3 ans au minimum.

  • L’« Agreement stream », qui s’adresse aux personnes sponsorisées par un employeur par le biais d’un accord de migration régionale.

Pour en apprendre plus sur le visa Employer Nomination Scheme – Visa 186 consultez la page officielle sur le site du Department of Immigration and Border Protection.

Le visa travail : 189 (Skilled Independent Visa)

Le visa ” Skilled Independent Visa ” (sous-classe 189), que les expatriés français connaissent sous le nom de ” Visa à Points “, est destiné aux travailleurs qualifiés qui ne sont pas parrainés ni par un employeur, ni par un membre de leur famille et ni par un gouvernement d’un État (ou d’un territoire). Il offre la résidence permanente pour les travailleurs qualifiés qui souhaitent travailler et vivre en Australie.

Pour être en mesure de le demander vous devez en priorité soumettre une expression d’intérêt (EOI) via le service en ligne SkillSelect. A l’issu de cette procédure vous saurez invité, ou non, à présenter une demande de visa 189.

Sachez que votre métier doit figurer sur la Skilled Occupation List (SOL) qui concentre l’ensemble des postes. Enfin, ce visa étant basé sur un système de points, vous devrez impérativement atteindre les 60 requis pour espérer le décrocher.

Vous pouvez être en Australie ou en dehors de l’Australie quand vous appliquez et quand le visa est accordé.

Le Visa 190 – ” Skilled Nominated ” a presque les mêmes caractéristiques que le Visa 189. Une des différences principales c’est qu’il n’est possible d’en faire la demande qu’après avoir été sponsorisé par un organisme gouvernemental ou territorial australien.

Bon à savoir : Votre famille bénéficie également du visa de résidence permanente avec des droits qui sont identiques aux vôtres.

Pour en apprendre plus sur les Visas Skilled Independent – Visa 189 et Skilled Nominated – Visa 190 consultez la page officielle sur le site du Department of Immigration and Border Protection.

Working Holiday Visa / Visa vacances-travail (subclass 417)

Le Working Holiday Visa (WHV), ou Visa Vacances-Travail, est un visa longue durée (12 mois à compter de la date d’entrée sur le territoire australien). Il est destiné à des personnes qui veulent découvrir l’Australie et travailler.

Depuis le 1er juillet 2019, l’âge limite de dépôt d’une demande de visa vacances-travail est passé de 30 à 35 ans (inclus) pour les ressortissants français.

Avec le Working Holiday Visa, vous pouvez travailler dans tous les domaines, avec un nombre d’employeurs illimité et aucune durée imposée pour chaque emploi (ne pas dépasser plus de 6 mois de travail par employeur).

Le WHV vous autorise à rentrer et à sortir du territoire australien autant de fois que vous le souhaitez, pendant toute sa durée de validité


// LE VISA AUSTRALIEN POUR LES ETUDIANTS


Groupe de 3 jeunes étudiants souriantsLe visa étudiant : Student visa (subclass 500)

Le Visa 500 – ” Student Visa ” est destiné aux étudiants qui veulent venir en Australie pour étudier dans un établissement d’enseignement enregistré.

Bonne nouvelle : Pour un séjour linguistique, des cours dans un établissement public ou privé de type TAFE (Technical And Further Education) ou bien encore un cycle dans une université il n’y a désormais plus qu’un seul et unique Visa Etudiant.

Le Visa 500 impose que l ‘établissement d’enseignement soit impérativement enregistré auprès du Commonwealth Register of Institutions and Courses for Overseas Students (CRICOS). Il s’agit du site officiel du gouvernement australien qui répertorie l’ensemble des fournisseurs d’éducation  qui proposent des cours aux personnes qui viennent étudier en Australie via le visa d’étudiant.

Bon à savoir : Pour les étudiants mineurs, il est possible qu’ils se fassent accompagner par un adulte à qui le Visa 590 est attribué – ” Student Guardian Visa “.

Pour en apprendre plus sur le Student Visa – Visa 500 consultez la page officielle sur le site du Department of Immigration and Border Protection.


Source : homeaffairs.gov.au


Sélection de la Rédaction

Scroll to Top