/
Sociabiliser avec les locaux et autres expats grâce au sport

Sociabiliser avec les locaux et autres expats grâce au sport

Categories : Communauté | Sport
Groupe de 5 amis avec leurs vélos - French Radar
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

En expatriation, il n’est pas toujours simple de se faire de nouveaux amis. Alors pourquoi ne pas tenter de faire des rencontres en pratiquant une activité physique ?

Introduction

Arriver dans un pays où tout est nouveau est une aventure des plus excitante. Recréer un réseau de contacts et d’amis, en dehors du circuit professionnel, peut en revanche être un peu plus difficile, surtout si on est plutôt timide.

Heureusement, il existe un moyen simple de rencontrer du monde. Sans forcément avoir besoin d’être extraverti et d’avoir la “tchatche”, non. Avoir un corps et avoir envie de le bouger suffisent. Comment se faire des amis grâce au sport ? Voici quelques astuces.

Le sport : partage et plaisir universel

Si les différences culturelles, ou de langue, peuvent représenter des obstacles à l’intégration d’un expatrié dans son nouveau pays, le sport les fait tomber en 15 minutes maximum. Plus qu’une démonstration physique, c’est le partage de valeurs qui nous unit derrière un sportif, ou le maillot d’une équipe, ou au sein d’une équipe. Les derniers Jeux Olympiques nous l’ont encore prouvé.

Pourquoi ? Parce que le sport est un vecteur d’égalité entre les personnes. Le temps d’un match ou d’un entraînement, on oublie son pays, son origine sociale, son travail parfois plus ou moins valorisant, sa couleur de peau. Les membres d’une même équipe ont un seul objectif commun qui efface tout ce qui pourrait les différencier hors terrain.

Lors de l’entraînement, seuls 3 facteurs comptent :

  • la performance,
  • l’envie de se dépasser
  • l’esprit d’équipe

Et à l’inverse d’une soirée entre expatriés, ou d’un événement networking professionnel, tous les participants viennent se détendre et passer un bon moment. L’état d’esprit général est donc beaucoup plus ouvert et bienveillant, propice à l’échange et à l’entraide entre les sportifs amateurs.

Quelques pistes d’activités sportives

En fonction de votre âge et de vos capacités, il y a certainement un sport que vous aimeriez découvrir, ou bien en reprendre la pratique.

Les clubs de vélo, de randonnée, de tennis, de golf, etc… vous permettent de pratiquer une activité sportive, mais vous fournissent aussi des circonstances exceptionnelles pour créer des liens sociaux et amicaux avec les autres sportifs.

Le sport en salle est une autre excellente option pour socialiser. Mincir, se muscler ou s’amuser en groupe, il y en a pour tous les goûts. Souvenez-vous qu’un but commun crée des liens ! Certains sports comme le cycling, l’aérobic, la Zumba, le body pump, le cross fit ou encore le yoga en ont fait leur credo, offrant une ambiance particulièrement propice aux nouvelles rencontres.

Les cours de sport collectifs en salle sont non seulement très motivants, mais ont aussi un effet bénéfique sur votre moral.

La plupart des cours de sport garantissent une atmosphère ludique. La convivialité y est reine, menant très naturellement à des échanges sur les performances sportives. Les conversations s’engagent et les rires se partagent. Et, si le contact passe, il ne tient qu’à vous de partager une eau minérale après la séance.

Cap sur la troisième mi-temps

Intégrer un groupe d’entraînement ou une équipe, c’est aussi partager des moments hors du terrain ou des sessions.

L’adage « après l’effort, le réconfort » est en général appliqué avec plaisir et pugnacité. Entre le smoothie post-yoga pour les plus sains, la petite bière pour refaire le match, voire la troisième mi-temps pour célébrer une victoire, les occasions de socialiser hors-terrain ne manquent pas.

Sans compter tous les événements annexes liés à l’activité en question. Car s’intégrer signifie aussi mettre la main à la pâte et être proactif. Pourquoi ne pas aider à organiser la kermesse du petit club de sport de quartier, aller voir les matchs de foot de la ligue locale, participer aux événements sportifs du type marathon pour collecter des fonds et soutenir une association locale…

Comment se lancer ?

Séduisante jeune sportive en rouge avec des haltères

Grâce aux nouvelles technologies, il n’y a plus d’excuse pour ne pas essayer ! Il existe aujourd’hui de nombreux Groupes Facebook dédiés au sport qui permettent d’intégrer une équipe dans une ville donnée. Beaucoup sont très actifs.

Des sites Internet comme Meetup vous aident à trouver des personnes près de chez vous, autours de vos passions et projets. Il y a forcément un groupe qui organise des évènements concernant votre sport préféré. Contactez-le sans hésiter, et renseignez-vous sur le calendrier des sorties.

Loin du numérique, il ne faut pas hésiter à chercher en direct, dans la vraie vie, et demander par exemple aux basketteurs du terrain d’à côté à quelle heure ont lieu les entraînements. Ou encore à ses collègues de travail s’ils connaissent une salle de sport “sympa”. Et pour avoir plus de chance de rencontrer des locaux, on privilégiera forcément  les petits clubs de quartier.

En plus, ce peut être également l’occasion de découvrir un sport méconnu, ou qui n’existe que dans votre pays d’adoption. Et ainsi, de se découvrir un nouveau talent ! Pourquoi s’en priver ?

Prêt à vous lancer et à vous faire de nouveau amis ? Vive le sport !

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top