/
Tout savoir sur le baby-sitting à distance

Tout savoir sur le baby-sitting à distance

Tout savoir sur le baby-sitting à distance
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Un concept innovant qui semble digne de la science-fiction mais qui gagne à être connu de tous, surtout des parents.

Introduction

Cette nouvelle façon de faire du baby-sitting à distance est une invention de la plateforme de baby-sitting internationale Babysits. On vous dit tout sur cette nouveauté dans l’industrie de la garde d’enfants qui va grandement aider les familles d’expats francophones à l’étranger.

Le baby-sitting à distance : d’où ça vient ?

Inventé par Babysits, une plateforme de baby-sitting réunissant 2.1 utilisateurs à travers 38 pays, le baby-sitting à distance a été créé à la suite de la première vague du COVID-19 en mars 2020.

Dans de nombreux pays, les parents et les enfants ont été amenés à coexister 24/24 – 7 jours/7 dans des espaces parfois trop exigus. L’économie étant majoritairement basée sur le secteur tertiaire en France, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie ou bien encore aux États-Unis, de nombreux parents travaillent alors à la maison avec leurs loupiots dans les pattes. Et les parents expatriés ne sont pas en reste, bien au contraire ! Une grande majorité de ces parents travaillent dans le secteur tertiaire et doivent donc rester travailler à la maison pour respecter les mesures de distanciation sociale.

L’équipe de Babysits en a aussi fait les frais. Ils se sont bien rendu compte que préparer des réunions, rédiger, analyser, faire des conférences, des interviews n’était pas très pratique avec les enfants à proximité, ces derniers ne comprenant pas pourquoi leurs parents n’étaient pas disponible alors qu’ils ou elles étaient à la maison.

Le baby-sitting à distance a donc été créé pour permettre aux prestataires de garde d’enfants de pouvoir continuer à travailler, aux parents de faire du télétravail dans de bonnes conditions tout en respectant les mesures de sécurité sanitaire.

Maman en télétravail avec ses enfants
Photo : Maman en télétravail à la maison qui aurait bien besoin d’une baby-sitter

Le baby-sitting à distance : comment ça fonctionne ?

La principale limitation à laquelle s’est heurtée l’entreprise était l’incrédulité de la population face à ce concept digne des films de science-fiction. Il est vrai qu’à première vue, le concept semble lunaire. Quand on y regarde bien, c’est du génie.

Tout d’abord, il faut en rappeler les limites et être honnête. Le baby-sitting à distance ne peut égaler le baby-sitting “en personne” et ne peut s’appliquer aux situations suivantes :

  • Si la ou le baby-sitter a moins de 14 ans (comme tout baby-sitting)
  • Si l’enfant à garder est un bébé (moins de 18 mois)
  • Si les parents sont absents de la maison

Voici quelques éléments que les parents devront prendre en compte afin que le baby-sitting se passe dans les meilleures conditions possible :

  • Organiser un espace dédié à la garde dans votre salon, ou dans une pièce voisine en prenant soin de laisser la porte ouverte.
  • Faites en sorte d’avoir une tablette, un smartphone ou un ordinateur en bon état de fonctionnement (cela inclut une batterie chargée à bloc) et que votre ordinateur est une bonne webcam.
  • Assurez-vous que la connexion internet est bonne.
  • Convenez à l’avance du logiciel d’appel vidéo que vous utiliserez avec la ou le baby-sitter lors du baby-sitting à distance.
  • Rencontrez votre baby-sitter à l’avance via un appel vidéo pour savoir si cette personne s’entendra bien avec vos enfants.
  • Vous connaissez vos enfants mieux que personne. Préparez une liste des numéros à appeler en cas d’urgence, une liste d’activités que vos enfants aiment faire pour votre baby-sitter. Si vous manquez d’inspiration, ne vous inquiétez pas ! Vous retrouvez un lien vous menant vers un grand choix d’activités adaptées aux enfants en fin d’article.

Maman souriante qui a trouvé une baby-sitterLe baby-sitting à distance : combien payer votre baby-sitter

Le salaire d’un(e) baby-sitter à distance est comparable au salaire d’un(e) baby-sitter “en personne”. Pour déterminer combien payer votre baby-sitter, vous devez prendre en compte certains aspects :

  • Le nombre d’enfants à charge que la/le baby-sitter devra garder
  • L’âge de vos enfants
  • L’âge de votre baby-sitter
  • Son expérience
  • Le salaire minimum de votre pays (si applicable)

À noter : le prix horaire du baby-sitting à distance est à discuter avec votre baby-sitter. Vous devrez parvenir à un consensus sur le taux horaire de votre baby-sitting. Si vous souhaitez plus d’informations sur comment payer sa baby-sitter dans votre pays d’expatriation, vous pouvez visiter notre article détaillé “Tarifs baby-sitting 2021 : découvrez combien payer votre baby-sitter“.

Deux enfants souriants lors d'un baby-sitting en ligneLe baby-sitting à distance : est-ce que ça marche vraiment ?

Depuis mars, un nombre croissant de baby-sitters adoptent petit à petit cette nouvelle façon de faire du baby-sitting. Les expats ne sont pas en reste, car cela leur permet d’apprendre la langue souhaitée à leurs enfants. Dans un soucis de savoir si son nouveau concept fonctionne parmi les premiers intéressés (les parents et les baby-sitters), Babysits a demandé à plusieurs personnes ce qu’ils pensaient du baby-sitting à distance et s’ils pouvaient partager quelques conseils avec les autres parents / baby-sitters souhaitant se lancer.

Sophie, une baby-sitter australienne basée aux Pays-Bas, a gardé les enfants d’un couple de journalistes habitant en Irlande. C’était quitte ou double pour l’entreprise de baby-sitting, mais tout s’est passé merveilleusement bien. La maman, journaliste chez Evoke, un journal irlandais, raconte :

“En voyant leurs visages heureux, passionnées par leur nouvelle meilleure amie, je réalise soudain que cette situation diffère complètement de l’effet tranquillisant d’un écran. C’est que du bonheur, que du positif et il existe une vraie interaction. En somme, grand contraste avec l’invasion passive de YouTube, qui, après quelques minutes de visionnage les transforme en de véritables petits zombies qui vous font devenir chèvre.”

– Evoke, (Journal irlandais 06/06/2020)

En premier lieu, Sophie nous a confié qu’elle avait peur de ne pas être capable de créer un lien, une connexion avec les enfants qu’elle garderait en virtuel. Sophie avait également peur de ne pas trouver assez d’activités pour occuper les enfants. Grâce aux nombreuses activités présentes sur le blog de Babysits, elle raconte avoir défini une check-list des activités à faire avec les enfants et s’être sentie mieux préparée pour son premier baby-sitting en ligne.

Les deux jeunes filles qu’elle gardait, bien qu’assez timides et confuses au tout début (elles ont demandé à leur mère si Sophie allait “sortir de l’écran”, si ce n’est pas adorable, franchement !), ont dit à leur maman après la fin du baby-sitting : “Maman, j’aime beaucoup Sophie ! Quand est-ce qu’elle va revenir ?” Un vrai succès donc !

Vous avez apprécié cet article ? N’hésitez pas à le noter et le partager avec vos amis expats pour, peut-être, leur donner aussi l’envie de d’embaucher un(e) baby-sitter à distance et télétravailler dans de bonnes conditions. Les familles expatriées pourront alors embaucher un(e) baby-sitter de leur pays d’expatriation, de France ou du monde entier.

Pour plus d’informations et d’astuces sur comment gérer son premier baby-sitting à distance, rendez-vous sur les ressources communautaires de Babysits et créez un compte sur la plateforme pour contacter les baby-sitters à distance disponibles dans votre pays d’expatriation et faire garder vos enfants à distance.


Source : Babysits 
Membre de la communauté French Radar


Sélection de la Rédaction

Scroll to Top