/
Immigration au Québec : le rêve se brise pour de nombreux expatriés Français

Immigration au Québec : le rêve se brise pour de nombreux expatriés Français

Categories : Actualités | Canada | Juridique
Ville de Montréal, au Québec (Canada)
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Le ministre de l’immigration, Simon Jolin-Barrette, a annulé les dossiers en attente de traitement de plus de 18.000 candidats qui désiraient s’expatrier au Québec.

Une douche froide, pour ne pas dire glaciale, pour de nombreux expatriés qui rêvaient d’une nouvelle vie dans la belle province. Et une double désillusion pour les 5.500 d’entre-eux qui sont déjà installés sur place, dont des centaines de Français.

Cette fois c’est fait : l’annulation des 18.000 dossiers d’immigration en attente de traitement est confirmée. Cela concerne toutes les demandes présentées avant le 2 août 2018 dans le cadre du Programme Régulier des Travailleurs Qualifiés (PRTQ).

Une décision qui fait suite à une promesse électorale de la Coalition Avenir Québec (CAQ), arrivée au pouvoir en octobre 2018. Ainsi, le gouvernement veut désormais passer de 50.000 à 40.000 le nombre de nouveaux arrivants reçus annuellement au Québec.

Le cabinet du premier ministre précise que sa volonté est de réformer le système d’immigration afin qu’il soit mieux adapté aux besoins réels du marché du travail.

Le gouvernement dirigé par François Legault a tout de même promis de rembourser les frais de dossier engagés dans le cadre du PRTQ (une dépense de 19 millions $), et s’est engagé à contacter les candidats évincés pour les informer des programmes disponibles et des nouvelles règles du jeu.

Concrètement, les candidats dont le dossier a été annulé, s’ils sont toujours intéressés par une immigration au Québec, sont invités à faire dès à présent une déclaration d’intérêt dans le système Arrima. Ils devront repasser des tests de langues et faire valider certaines certifications.

Pour obtenir des informations, notamment sur le Programme de l’expérience québécoise, vous pouvez prendre contact avec les services du Ministère.

“Le Québec doit exercer et va exercer ses pleins pouvoirs en matière d’immigration, un enjeu important pour la nation Québécoise”

-Jolin-Barrette

Bon à savoir : Le déclaration d’intérêt

Notez que depuis le 2 août 2018, le nouveau système d’immigration ne s’appuie plus sur le “premier arrivé, premier servi” jusque-là utilisée par le PRTQ, mais sur une “déclaration d’intérêt” du candidat à l’immigration.

Cette nouvelle loi introduit des changements à la Loi sur l’immigration du Québec qui met l’accent sur la responsabilité d’un immigrant à apprendre les valeurs du Québec ainsi que le français.

Le ministre de l’immigration estime que ce nouveau système de la déclaration d’intérêt permettra de réduire les délais de traitement de 36 mois à 6 mois.


Sources : Immigration Diversité et Inclusion / Radio-Canada


Sélection de la Rédaction

Scroll to Top