/
Système de santé au Royaume-Uni : NHS

Système de santé au Royaume-Uni : NHS

Categories : Actualités | Royaume-Uni | Santé
Le logo de National Health Service - NHS
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Vous prévoyez de vous expatrier à Londres, d’étudier à Glasgow ou bien de travailler à Liverpool ? Court ou long séjour au Royaume-Uni, il est important de bien vous préparer et notamment de comprendre comment fonctionne le système de santé outre-Manche.

Présentation du National Health Service

Le système de santé britannique, appelé NHS (National Health Service), a été fondé en 1948 et concerne l’Angleterre, l’Ecosse et le Pays de Galles. S’il vous arrivait d’être malade en Ecosse alors que vous résidez en Angleterre, il n’y a pas de différence de traitement.

Le NHS fournit l’ensemble des services de santé, de la médecine générale aux soins spécialisés dans les hôpitaux et les maladies longue durée. C’est le ministère de la Santé qui gère le système de santé dont le financement est assuré en majeure partie par l’impôt.
Ces soins sont pour la plupart gratuits pour les personnes résidant de manière effective et régulière au Royaume-Uni.

Pour résumer, lorsque vous allez chez le médecin ou à l’hôpital, la consultation est gratuite mais vous devez payer une partie du coût des médicaments prescrits. C’est la prescription charge ou forfait par médicament prescrit.

Pour les soins dentaires ou les médecins spécialistes comme l’ophtalmologie, une partie des soins est également à la charge du patient.

Le système de santé britannique assure donc l’accès et la gratuité de la plupart des soins médicaux mais à une condition : être inscrit au NHS auprès d’un GP, General Practitioner qui est l’équivalent de ce que l’on appelle en France le médecin généraliste. La plupart des GP sont regroupés dans des cabinets avec d’autres médecin généralistes (medical centres) et font peu de visites à domicile, sauf pour les personnes très malades et dans l’impossibilité de se déplacer.

Toutefois, si vous n’êtes pas inscrit au NHS, n’oubliez pas de présenter votre carte d’assurance maladie européenne.

Le saviez-vous ? Les médicaments délivrés sans ordonnance sont en vente libre dans les grandes surfaces.

Comment s’enregistrer auprès du NHS et d’un GP ?

Jeune femme docteur d'origine asiatique avec un stethoscope

Que vous soyez au Royaume-Uni pour une courte ou longue durée, il est recommandé de s’inscrire au NHS pour avoir accès gratuitement aux soins si le cas se présentait. Autrement, il est préférable d’avoir une très bonne assurance !

L’inscription auprès du National Health Service vous permet d’obtenir un NHS number qui est un identifiant unique, à l’instar du numéro de sécurité sociale français, vous permettant de bénéficier des services de santé dans tout le pays. Il apparaît dans les documents venant du NHS, prescriptions, analyses etc, et permet aux professionnels du NHS de vous suivre plus facilement.

1. Trouver le GP qui vous convient

Il vous faut d’abord trouver le médecin qui vous convient, notamment par rapport à votre lieu de résidence. Pour cela, vous pouvez demander à votre entourage ou chercher sur nhs.uk

Les General Practitioner exercent dans des medical center, des centres médicaux faisant partie du NHS. Il est possible de changer de GP si vous déménagez ou pour raison personnelle.

2. S’enregistrer auprès du GP

Une fois que vous avez choisi votre médecin, il vous faut remplir le formulaire d’inscription (.pdf) et le renvoyer à la NHS anglaise si vous résidez en Angleterre, écossaise si vous résidez en Ecosse etc.

Il vous faudra joindre une pièce d’identité et un justificatif de domicile. La NHS vous attribue alors un numéro unique et créé un dossier médical qu’elle transfère à votre nouveau médecin traitant, et vous recevez alors la confirmation de votre inscription auprès du NHS.

Les coordonnées des professionnels de santé français sont dans l’annuaire pro French Radar

Est-ce que je dois payer mes frais de santé ?

Cochon rose tirelire avec pansement dans la main d'un docteur

Comme indiqué précédemment, les soins sont gratuits mais le patient doit régler une partie des frais dans des proportions variables suivant la situation.

Ainsi, il vous faudra payer une partie des médicaments prescrits, des soins dentaires ainsi que les soins ophtalmologiques et les lunettes, et tout ce qui concerne les accessoires tels que les perruques et vêtements post-chirurgicaux.

• Les prescription costs

Le coût d’une prescription à la charge du patient est de £8.60.Si vous avez plusieurs prescriptions et que vous souhaitez réduire les frais, vous pouvez prendre un prescription prepayment certificate (PPC) de 3 mois ou 12 mois pour respectivement £29.10 et £104.

• Les soins dentaires

Les frais concernant les soins dentaires dépendent des traitements reçus au niveau de la bouche, des dents et des gencives. Il est demandé de payer une seule fois pour un traitement même s’il est nécessaire de vous rendre plusieurs fois chez le dentiste.

Les frais sont divisés en plusieurs catégories :

1. Band 1 course of treatment : £20.60
Cette catégorie couvre l’examen, le diagnostic et les conseils, ainsi que les soins préventifs mineurs. Elle couvre également les traitements d’urgence et premiers soins.

2. Band 2 course of treatment : £56.30
Cette catégorie couvre les traitements de la catégorie 1 et les soins type caries, extraction de dents etc.

3. Band 3 course of treatment : £244.30
La dernière catégorie couvre les traitements des catégories précédentes avec en plus les couronnes, bridges et autres soins de ce type.

Qu’est-ce que les walk-in centres ?

Un docteur et sa patiente au walk-in centre

Les walk-in centres, appelés aussi walk-in clinics, sont des établissements de santé dans lesquels vous pouvez vous rendre sans rendez-vous pour des problèmes mineurs, sinon vous serez redirigé vers des hôpitaux. Etant sans rendez-vous, le temps d’attente est souvent très long.

Bon à savoir

Quelques points à prendre en compte lorsque vous souhaitez consulter un médecin avec le NHS :

  • Les consultations sont limitées à 10 minutes
  • Il faut avoir l’avis d’un médecin généraliste qui vous réfère à un spécialiste,  il n’est pas possible d’aller voir un spécialiste directement
  • Les rendez-vous, même chez le GP, peuvent prendre plusieurs semaines

Les walk-in centres sont ouverts généralement sur de larges amplitudes horaires (parfois jusque tard dans la nuit, voire 24/7)

Il vous est toutefois possible de vous rapprocher d’une assurance santé privée qui vous permettra de consulter un généraliste ou un spécialiste plus rapidement dans le secteur géographique que vous souhaitez.

Vous pouvez également vous faire soigner dans un établissement privé mais si vous n’avez pas d’assurance complémentaire, il est préférable de savoir que les soins coûtent très chers, même pour une simple consultation chez un spécialiste.

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top