/
Shopping à l’étranger : les différences

Shopping à l'étranger : les différences

Séance shopping pour une jeune fille souriante à New York - French Radar
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Chaussures, bijoux, cosmétiques… Vous êtes accro au shopping et vous rêvez de faire un tour du monde des boutiques ?

Introduction

De Hong-Kong à New-York, en passant par Dubaï et Paris, on retrouve souvent les mêmes enseignes partout, mais les habitudes de shopping sont en revanche différentes. Alors, qu’est-ce qui change exactement ?

Centre commercial vs centre-ville

3 jeunes adolescentes souriantes en mode shopping - French Radar

En Europe, on aime flâner dans les rues des centres-villes pour faire les boutiques. On en profite aussi pour admirer l’architecture des vieux bâtiments chargés d’histoire, et boire un café en terrasse en observant les passants.

Aux Etats-Unis, les centres-villes, appelés Central Business District (CBD), correspondent aux centres des affaires. Pour faire du shopping, on va dans les centres commerciaux (les shopping malls) où toutes les boutiques sont regroupées sous un même toit. On en trouve désormais partout.

En plus de regrouper toutes les grandes enseignes et tous les services possibles (banques, coiffeurs, garderies, cabinets médicaux…), ces centres commerciaux sont équipés d’une food court pour manger vite et pas cher, et de divertissement, comme un cinéma ou un bowling. Idéal pour bien s’occuper toute la journée ou lorsqu’il pleut.

TVA or not TVA

Shopping en avion à travers le monde - French Radar

Saviez-vous que la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) a été créée en France en 1954 par un inspecteur des finances ? Face aux succès de cet impôt indirect, la plupart des pays du monde l’ont adopté dans les années suivantes.

En France, tous les prix sont affichés taxes incluses. Pas de surprise lorsque l’on passe en caisse. Ce n’est pas le cas aux Etats-Unis, ni au Japon, où les prix sont indiqués hors taxes. Il faut donc bien penser à faire le calcul.

A Dubaï, il n’existe pas de TVA, et en Argentine, elle peut atteindre jusqu’à 27% sur les produits de luxe.

En Europe, c’est la Hongrie qui a le taux de TVA le plus élevé, atteignant 27%, suivie par le Danemark et la Suède, ex-aequo, avec un taux de 25%.

Et le Duty Free alors ? Pas forcément synonyme de bonnes affaires. Résistez au chocolat qui vous fait envie car il est 30% plus cher qu’en magasin, et offrez-vous plutôt un parfum.

Enfin, n’oubliez pas la détaxe ! On vous rembourse la TVA de vos achats effectués en dehors de votre pays de résidence. Soumise à conditions (montant d’achat minimum par jour, etc.), renseignez-vous bien afin de profiter de ce petit bonus après votre frénésie de shopping à l’étranger.

Détaxer ses achats en France : ZappTax, l’application qui change la vie

Les horaires d’ouverture

Illustration d'un calendrier et d'une horloge

Envie de faire du shopping jusqu’au bout de la nuit ? Choisissez bien votre destination ! En Australie, les boutiques ferment en général à 17h (oui, oui c’est tôt), seuls les supermarchés restent ouverts jusqu’à 22h. Par contre, les magasins sont ouverts tous les jours de la semaine, dimanche inclus.

En France, l’ouverture des magasins le dimanche semble inconcevable. Autre particularité bien française, la fermeture pendant la pause déjeuner. Même si c’est moins vrai dans les grandes villes, les boutiques ont tendance à fermer entre midi et 14h.

Dans d’autres pays, comme en Chine ou à Singapore, certains magasins et supermarchés sont ouverts 24h/24.

Enfin, en France, le samedi est LA journée shopping, mais dans certains pays comme la Slovénie ou l’Argentine, les magasins sont fermés le samedi après-midi. De quoi s’emmêler les pinceaux.

Acheter sur Internet à l’étranger

Shopping sur Internet pour mère et fille - French Radar

Si vous préférez faire du shopping depuis votre salon, sachez qu’acheter sur Internet à l’étranger peut vous faire économiser jusqu’à 30% grâce au taux de change.

Pouvoir acheter l’appareil photo tant convoité au meilleur prix, cela fait rêver. Mais attention, mieux vaut être bien informé sur les règles en vigueur avant de se lancer.

Par exemple, on ne peut acheter ni cigarettes, ni médicaments, ni contrefaçons. Et si le prix paraît très attractif, pensez à ajouter les frais de port, les droits de douane, la TVA, etc…

Alors à vos marques, prêts, shoppez !

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top