/
Pourquoi s’expatrier au Canada pour étudier ?

Pourquoi s'expatrier au Canada pour étudier ?

Groupe de 3 jeunes étudiants souriants au Canada
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Le Canada est mondialement reconnu pour son système éducatif performant et son excellence académique. S’y installer pour y faire ses études est une excellente opportunité pour les étudiants.

Introduction

Le Canada est une destination privilégiée par de nombreux étudiants étrangers (près de 350.000 chaque année) dont beaucoup de Français. Qualité du système éducatif, ouverture d’esprit et coût abordable sont autant de raisons de partir s’installer et étudier au Canada.

Etudier parmi les 350.000 étudiants internationaux du Canada

Groupe de 4 jeunes étudiants souriants

Avec plus de 350.000 étudiants internationaux (tous niveaux d’instruction confondus), le Canada est une destination prisée par les étudiants étrangers, avec en moyenne 8% des effectifs dans les universités et les écoles.

C’est une opportunité de pouvoir étudier au contact de personnes venues du monde entier avec autant de cultures différentes.

D’après le bureau canadien de l’éducation internationale (CBEI), en 2016, les étudiants internationaux au Canada étaient principalement originaires de :

  • Chine (34 %)
  • Inde (14 %)
  • France (6 %)
  • Corée du Sud (6 %)

Toujours d’après le CBEI, les étudiants internationaux au Canada étaient 92% de plus en 2015 vs 2008.

“Bien que l’idée de se faire des amis ne soit pas le principal facteur dans le choix d’une destination d’études, de bonnes relations entre les étudiants canadiens et les étudiants internationaux sont un signe d’inclusion interculturelle caractéristique d’un campus internationalisé”.

(Extrait du rapport du CBEI)

D’après un sondage réalisé par le CBEI auprès d’étudiants internationaux, les 3 principales raisons pour lesquelles ils choisissent le Canada sont :

  • La qualité du système d’éducation
  • La réputation du pays comme société tolérante et non-discriminatoire
  • La réputation du Canada comme pays où l’on se sent en sécurité

Profiter de l’excellence académique des universités canadiennes

Le logo de Times Higher Education

Le Canada est mondialement reconnu pour la qualité de son éducation et de ses exigences académiques élevées. On retrouve en effet 4 universités canadiennes dans le top 100 des meilleures universités mondiales.

Quatre universités canadiennes dans le top 100 mondial

– L’Université de Toronto et l’Université de Colombie-Britannique sont respectivement 22e et 34e (classement mondial 2018 du THE : Times Higher Education). La recherche est notamment un point particulièrement réputé de ces universités.

– On retrouve également l’Université McGill, 42e au classement, située au cœur de Montréal.

– Enfin, l’Université McMaster, 94e au classement, située près de Toronto est renommée pour son cursus en médecine.

En étudiant au Canada, vous êtes assurés d’avoir une éducation de qualité reconnue à l’international. Vous pourrez choisir entre une grande variété de cursus et programmes pluridisciplinaires. Il y a notamment la possibilité de choisir un champs d’étude secondaire, appelé “mineure”, en plus du champs d’étude principal, et de suivre des cours optionnels qui peuvent être en rapport ou pas avec le cursus d’études.

Bon à savoir : Les étudiants au Canada sont également soutenus dans leurs projets de création d’entreprise grâce à des programmes d’incubateurs innovants.

De nombreux projets de recherche sont par ailleurs soutenus par le gouvernement et des entreprises dans des domaines comme :

  • les télécommunications,
  • les sciences de l’environnement,
  • les technologies de l’information
  • ou encore les sciences médicales.

Découvrir des méthodes pédagogiques très ouvertes

Très jolie jeune étudiante souriante

Au Canada, les méthodes pédagogiques des cursus académiques sont très différentes de celles que l’on connaît en France. La relation entre enseignants et étudiants est plus ouverte et moins formelle. Les étudiants tutoient leurs enseignants et une véritable relation de confiance et de respect mutuel est instaurée.

Les étudiants sont encouragés et l’accent est mis sur le progrès et la réussite. De même, le contrôle continu des connaissances est privilégié sur les examens finaux de fin de semestre. L’approche éducative canadienne met l’étudiant au centre de la pédagogie avec plus d’interactivité ; des ateliers, exposés et débats sont régulièrement au programme et permettent aux étudiants d’acquérir des aptitudes oratoires.

Valoriser son parcours et son expérience

Jeune étudiant souriant

Si vous avez un parcours académique et/ou professionnel atypique, ce sera un atout pour le système canadien. Ce sont les expériences qui sont valorisées plus que les diplômes et l’intérêt est accordé aux parcours universitaires différents.

Les changements de parcours et réorientations ne sont pas un frein à l’entrée dans les universités, et même pour l’intégration dans le monde professionnel.

Avec un marché du travail dynamique, certaines filières sont très demandées et les diplômés n’ont pas de mal à trouver un emploi dès la sortie de l’université.

Améliorer son niveau d’anglais

Dictionnaires de langues avec un casque d'écoute

Le Canada étant un pays avec l’anglais et le français comme langues officielles, c’est une destination idéale pour les français voulant améliorer leur niveau d’anglais. L’administration étant notamment apte à communiquer dans les deux langues, les étudiants français se sentent plus en confiance.

L’apprentissage de la langue de Shakespeare se fait principalement au contact des étudiants anglophones et des autres nombreux étudiants étrangers avec qui l’anglais est la langue de communication. Les cours peuvent être dispensés en anglais et en français, ce qui offre un environnement idéal à l’assimilation de la langue tout en gardant ses repères.

Etudier sur un campus d’une grande université pour un coût abordable

Jeune femme asiatique souriante avec un cochon bleu dans les mains

Les frais de scolarité restent plus élevés que pour les universités françaises, mais beaucoup moins que les universités américaines. Les étudiants français bénéficient des accords entre la France et le Canada, notamment au Québec où les frais de scolarité sont les mêmes que pour les canadiens (autour de 6.000$CA par an).

Cependant, les frais peuvent varier selon le cursus et le niveau et peuvent aller jusqu’à 25.000 $CA par an. Il est toutefois possible d’avoir des bourses ou d’être payé pendant ses études (maîtrise, doctorat).

Un grand éventail d’options d’aides financières existent. Elles sont généralement séparées en 3 catégories :

  • Les bourses d’excellence
  • Les bourses économiques
  • Les prêts

Consultez le site canadavisa.com – proposé par le cabinet d’avocats Campbell Cohen – pour obtenir plus d’information.

Etudier au Canada : Liens utiles pour s’informer

  • Educanada : site officiel du gouvernement canadien
  • Etudier au Canada : site officiel du gouvernement canadien
  • BCI.ca : Bureau de Coopération Interuniversitaire
  • CBIE.ca : Bureau canadien de l’éducation internationale

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top