/
Pourquoi faire du sport enceinte ?

Pourquoi faire du sport enceinte ?

Categories : Santé | Sport
Femme enceinte au sport faisant une séance de méditation
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Durant sa grossesse, pratiquer une activité physique modéré est tout à fait recommandé afin de garder la forme. Cela bénéficie autant à la mère qu’au bébé.

Introduction

Etre active quand on est enceinte permet d’éviter certains maux de la grossesse, alors que rester trop sédentaire peut, au contraire, les accentuer. De telle sorte que la pratique d’une activité sportive devrait être conseillé à toutes les femmes enceintes, sauf exceptions et cas particuliers. L’avis du médecin est cependant indispensable avant de débuter ou de continuer le sport.

Quels sont les bienfaits de la pratique du sport quand on est enceinte ?

Femme enceinte en tee-shirt rose

Pratiquer une activité sportive modérée a de multiples avantages :

  • Diminution de la prise de poids pendant la grossesse
  • Réduction du risque de diabète gestationnel
  • Amélioration du retour veineux et diminution du risque de gonflement des jambes et chevilles
  • Réduction des douleurs pelviennes et abdominales
  • Amélioration du moral
  • Diminution du risque d’accouchement par césarienne
  • Réduction du baby-blues

Quels sont les sports conseillés lors d’une grossesse ?

Maman et sa fillette lors d'une séance de yoga méditation

L’idée est d’éviter toute activité intense. Si vous êtes capable de parler pendant l’activité sans être essoufflée, c’est que celle-ci est adaptée. La plupart des sports cités ci-dessous peuvent se pratiquer jusqu’au terme de la grossesse ou presque.

Autre avantage, ce sont toutes des activités qui ne nécessitent pas un gros budget. Votre budget à lui aussi le droit à se faire du bien !

Future maman, vous pouvez pratiquer des sports tels que :

  • le fitness
  • la danse
  • le yoga
  • la natation
  • le vélo d’appartement
  • la gym douce

En ce qui concerne la gym, le fitness et le yoga, on trouve très facilement des exercices spécialement adaptés aux femmes enceintes, comme la méthode Nataelle par exemple. C’est une gym spécialement conçue pour la grossesse, avec des mouvements qui évoluent afin de mieux accompagner la femme tout au long de sa grossesse et pour qu’elle se sente pleinement en confiance le jour de l’accouchement. Cette méthode propose également des postures qui peuvent être faites dès le retour de la maternité.

Enfin, un sport comme la natation vous permettra de vous délivrer de la sensation de pesanteur qui s’accentue au fil de la grossesse. En effet, notre corps est 7 fois plus léger dans l’eau. A essayer pour des sensations garanties !

Quel rythme sportif pour la futur maman ?

Illustration d'un calendrier et d'une horloge

L’idéal est de pratiquer une activité physique de manière régulière, comme on le préconise en général hors grossesse. Vous pouvez faire du sport à raison d’une demi-heure trois à cinq fois par semaine pour garder la forme et le moral pendant votre grossesse.

En outre, évitez de faire du sport lorsqu’il fait très chaud et pensez à bien vous hydrater. Veillez également à bien vous échauffer avant la séance et à vous étirer correctement après. Enfin, pour maximiser les bienfaits du sport, adoptez un mode de vie sain et une alimentation équilibrée.

Dans quels cas ne peut-on pas faire de sport enceinte ?

Femme enceinte

Mise en garde : Il vous faut impérativement rayer de votre liste d’activités sportives  celles qui comportent bien évidement un risque. La plongée, notamment, est à proscrire car l’apnée est dangereuse pour le fœtus.

Les sports de contacts comme les sports de combat (boxe, karaté, judo…) ou les sports collectifs (rugby, football, handball…) sont évidemment déconseillés. De même, les sports où l’on peut chuter sont à éviter : ski, équitation, escalade, roller, etc…

Dans la plupart des cas, on peut faire du sport pendant sa grossesse. En revanche, dans les cas suivants, la pratique d’une activité physique est formellement interdite :

  • Grossesses multiples
  • Certaines pathologies pulmonaires
  • Retard de croissance intra-utérin
  • Hypertension artérielle
  • Certaines pathologies cardiaques
  • Placenta praevia
  • Pré-éclampsie

Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin, gynécologue ou sage-femme.

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Les professionnels de santé recommandent de laisser au corps le temps de se remettre d’un accouchement. De plus, il est fortement déconseillé de reprendre une activité sportive avant d’avoir fait la rééducation du périnée. Aussi, la reprise du sport pourra se faire entre un mois et demi et deux mois après l’accouchement.

Si vous avez eu une épisiotomie, ou une césarienne, il faut attendre que la cicatrisation soit terminée. Par ailleurs, plus on a été sportive, plus la reprise se fait rapidement.

Décidément il n’y a que du bon à faire du sport dans la vie !

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top