/
Optimiser sa recherche de logement à l’étranger

Optimiser sa recherche de logement à l'étranger

Categories : Immobilier
Jeune femme souriante avec une maison miniature dans les mains
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Qu’il s’agisse des Etats-Unis, de l’Australie, ou encore du Canada, de nombreuses astuces expat existent pour trouver un logement à l’étranger en seulement quelques clics.

Introduction

En expatriation, rechercher un logement peut s’avérer compliqué et fastidieux. Mais des solutions existent pour mener à bien cette mission. Voici nos astuces, conseils et sélections de sites spécialisés pour vous aider à trouver la perle rare.

Outils et tendances : Les nouvelles technologies à la rescousse

Illustration graphique nouvelles technologies French Radar

Longtemps les journaux ont été le moyen le plus efficace pour connaitre la liste des biens disponibles. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les professionnels de l’immobilier se tournent de plus en plus vers les nouvelles technologies. Les sites web des agences immobilières innovent en permanence. Ils s’adaptent sans cesse aux attentes croissantes des visiteurs. Accessibles dans le monde entier, ces sites ultra-performants se déclinent en plusieurs langues.

De plus, les logements présentés ne sont plus uniquement ceux de la région. Les frontières n’existent plus, ce qui permet de lancer des recherches internationales à partir d’un seul et même site Internet.

Autres révolutions technologique qui profite directement aux clients :

  • La présentation 3D et 360° qui permet de visiter directement sur son écran (mobile, tablettes, tv, PC…) le futur logement de ses rêves.

  • Les mini-films poussent encore un peu plus loin le niveau de service. De cette manière les  mauvaises surprises n’ont plus leur place, et le stress a tendance à disparaitre.

  • Les applications mobiles offrent une présentation des biens accessible en permanence et les services qui y sont rattachés se professionnalisent de la même manière que les sites.

  • Pour terminer ce tours d’horizon des innovations, les performances des télécommunication actuelles permettent aux agents immobilier de proposer des visites en direct des lieux visés, via tablette ou simple smartphone. En plus du côté pratique évident, c’est un gain temps et d’argent pour tout le monde.

Commencer à rechercher en amont

Jeune femme qui travaille sur son ordinateur portable - French Radar

En débutant les recherches d’un logement en amont, cela constitue une première étape non négligeable. Ainsi, cela permet d’appréhender le marché, et d’avoir une meilleure idée des offres proposées. Les procédures d’acquisition, le standing, les exigences et attentes ne sont pas les même entre les pays, ou d’une ville à l’autre. Vous serez certainement surpris de remarquer que les collocations sont très courantes dans les pays anglophones.

Cette tendance n’est plus uniquement l’affaire des étudiants. Les expatriés de courte durée y trouvent un intérêt certain (moins de frais, une intégration facilitée, plus d’espace, une meilleure localisation…).

L’annuaire pro de French Radar est bien entendu la toute 1ère action à entreprendre en amont. Trouver et prendre contact avec un professionnel de l’immobilier francophones, physiquement présent  localement, permet une garantie de service qui sera forcément mieux adapté aux attentes qu’ont les expatriés francophones. Pour la plupart de ces professionnels, leur site Internet hébergent les offres du moment. Procéder a une pré-sélection s’avère être plus que conseillé pour gagner du temps.

Ensuite, à défaut de conseils avisés d’un professionnel francophone, naviguer à travers les sites immobilier locaux et analyser les caractéristiques des annonces, permet de se familiariser et d’être mieux “armé” pour négocier une fois sur place.

Le saviez-vous ? Aux USA quand on vous propose un appartement au 1er étage (1st Floor), il faut comprendre RDC

Toujours en amont, ne pas hésiter à avoir recours aux forums, pages communautaires des réseaux sociaux, petites annonces des sites dédiés.

Repérer l’environnement et s’informer avant de choisir

Même à des milliers de kilomètres, il est parfaitement possible de visiter virtuellement un quartier. Nous l’avons noté en début d’article, les progrès technologiques permettent de réaliser des merveilles.

  •  Google Maps offre un plan détaillé avec une fonction satellite. Très pratique pour repérer les environs d’une rue, les solutions de transports disponibles, les routes et autoroutes, les commerces…

  • Google Earth propose un tour du monde en poussant le détail encore plus loin. La visite virtuelle est en 3D – ce qui donne la sensation d’être transporté immédiatement sur place. Une ballade à travers les rues vous permettra sans aucun doute de vous faire une bien meilleure idée que sur une simple photo.

Une fois sur place

Immobilier : recherche d'une maison sur Ipad. French Radar

Tout ce qui n’a pas pu être réalisé en amont doit donc être commencé sur place.

  • Débuter par consulter  l’annuaire pro de French Radar pour connaître la liste des agences immobilières francophones. Comme indiqué précédemment, elles sont spécialisées dans l’accueil d’expatriés et connaissent mieux que personne leurs exigences. C’est un avantage.

  •  Programmer une visite de la ville et faire le tour des vitrines des agences immobilières pour consulter les offres. Ne pas hésiter à entrer en contact avec les professionnels qui sont là pour répondre à vos questions. C’est une profession où la grande majorité des personnes parle plusieurs langues, et avec un peu de chance le Français. C’est la garantie d’un service adapté, qui permettra d’éviter tout éventuel malentendu du fait de la langue, et un gain de temps non négligeable.

  • La presse papier, gratuite ou payante, qu’elle soit locale ou nationale, propose toujours une section immobilière. Ne pas hésiter à acheter les 3 plus grands quotidiens et lister les offres.

  • Ouvrez grand les yeux quand vous êtes dans les rues car très souvent des panneaux indiquent les ventes & locations.

  • Dans tous les pays, les facultés et universités sont des lieux où étudiants et propriétaires entrent tout naturellement en contact par le biais de petites annonces affichées sur place.

Bouche à oreille, relations privées & pro, nouvelles technologies…

Communiquer avec son entourage est primordial. Il ne faut pas hésiter à confier à votre réseau votre souhait de trouver un logement à l’étranger. C’est une piste qui a fait ses preuves au même titre que lors d’une recherche d’emploi. Il faut donc contacter :

  • Famille et amis
  • Voisins, collègues, futur collègues, employeur
  • Associations d’expatriés
  • Sites des ambassades
  • French Radar

Principaux sites immobiliers à l’étranger

Drapeau : ALLEMAGNEALLEMAGNEimmonet.de (allemand)
mrlodge.de (7 langues dont le français)
immobilierscout24.de (allemand)
wg-gesucht.de (allemand / anglais)
Drapeau : AUSTRALIEAUSTRALIEdomain.com.au (anglais)
realestate.com.au (anglais)
Drapeau : CANADACANADApublimaison.ca (français / anglais)
centris.ca (français / anglais)
Kijiji.ca (français / anglais)
duproprio.com(français / anglais)
Drapeau : CHINECHINEthebeijinger.com (anglais)  

mondinion.com (anglais)

Drapeau : ESPAGNE ESPAGNEidealista.com (5 langues dont le français)
roomgo.com (7 langues dont le français
spainhouses.net (12 langues dont le français)
Drapeau : ITALIEITALIEhousinganywhere.com (8 langues dont le français)
subito.it (italien)
Drapeau : UNITED KINGDOM - UKUKzoopla.co.uk (anglais)
rightmove.co.uk (anglais)
gumtree.com (anglais)
Drapeau : AMERIQUE - USAUSAcraigslist.org (anglais)
apartfinder.com (anglais)
realtor.com (multilingues)
apartmentguide.com (anglais)

En cas de coup de coeur lors d’une recherche, sachez qu’on ne vous attendra pas. Il est donc essentiel de préparer un dossier avec des arguments solides pour amorcer une transaction. Le secteur de l’immobilier est généralement connu pour être très dynamique.

Dès lors qu’il est question de conclure une affaire, le facteur temps prend toute son importance. Bien évidement, cela est le cas de partout à travers le monde. Se faire assister/représenter par un professionnel de l’immobilier peut s’avérer être une bonne option.

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top