/
Louer un logement aux USA

Louer un logement aux USA

Categories : Actualités | Immobilier | USA
Couple d'expatriés
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Vous cherchez à louer une maison ou un appartement aux USA ? Sans connaissance préalable du marché de l’immobilier, votre recherche peut rapidement tourner au casse-tête. French Radar vous indique les points essentiels à connaître.

Introduction

Barrière de la langue, méconnaissance du marché de l’immobilier, nouveau quartier, nouvelle ville ou nouvel Etat… aux USA la recherche d’un logement peut très rapidement tourner au casse-tête. Alors pour y voir un peu plus clair, voici les éléments essentiels à connaître pour trouver la location de vos rêves. French Radar vous aide à comprendre un processus parfois déroutant quand on décide de s’installer aux Etats-Unis pour y vivre.

Couple d'expatriés

Maîtrisez le vocabulaire immobilier

Vocabulaire immobilier en anglais

Il existe une terminologie spécifique de l’immobilier aux USA à laquelle vous serez confrontés dans vos recherches. Il est donc capital de maîtriser quelques mots de vocabulaire. En effet, lors de votre recherche vous pourrez trouver en location des maisons (« houses »), appartements (« apartments »), mais également des condos, abréviation de « condominiums ». Ces condos sont des immeubles en copropriété comportant des espaces communs, tels que des piscines, salles de sport ou jardins.

Les studios peuvent quant à eux avoir plusieurs dénominations. Il n’est pas rare de trouver des appellations comme « studio », « bachelor » ou « efficiency ».

« Renta unit » est le terme utilisé par les américains pour décrire un logement à louer ou un appartement à louer lorsque celui-ci fait partie d’un immeuble composé de plusieurs logements.

Lors de vos recherches, vous aurez à faire à un « broker », un agent immobilier rattaché à une agence immobilière ou qui agit à son propre compte comme intermédiaire pour vous présenter des biens à la location. Le « Landlord » c’est le propriétaire de l’appartement ou de la maison en location.

Les « amenities » correspondent aux avantages et équipements du logement : salle de sport, piscine, salle de jeux, business center, salle de projection, party room…

Les annonces mentionnent parfois « on site super ». « Super » signifie « superintendent », ce qui correspond en français au gardien d’immeuble. Le « on site super » indique q’un gardien est présent sur place et qu’il assure la surveillance, la maintenance des lieux et la distribution du courrier.

Différences entre logement meublé et non meublé

Comme en France, vous aurez le choix entre des logements meublés (« furnished ») et non meublés (« unfurnished »). Si en France les non-meublés sont d’ordinaire totalement vides, aux USA ils sont la plupart du temps loués avec de l’électroménager (cuisinière, réfrigérateur, climatiseur, et parfois lave-vaisselle). Les meublés comportent eux des meubles et autres petits objets de la vie courante.

Dans les deux cas, et contrairement à ce qui se pratique en Europe, vous trouverez systématiquement des rideaux ou stores installés à toutes les fenêtres.

Choisir une location ou une colocation ?

Maisons

Si vous décidez de vous expatrier en famille aux Etats-Unis, la location est la solution à favoriser. En revanche, si vous êtes étudiant, que vous vous installez seul aux USA, ou si votre budget est un peu serré, la colocation peut-être une très bonne solution. Vous pourrez trouver des loyers bien plus abordables et par la même occasion vous intégrer en douceur à votre nouvelle communauté. Cette option est d’autant plus intéressante qu’aux USA les colocations sont très courantes, que ce soit chez les étudiants, les jeunes salariés et mêmes les expatriés (en majorité les jeunes).

Pour que votre collocation se passe le mieux possible, essayez de rencontrer l’ensemble de vos futurs colocataires, afin de vous assurer que vos styles de vie coïncident et ainsi éviter de potentielles tensions.

Enfin, pour les collocations, sachez que sur le contrat de location doit apparaître le nom de chacun des locataires. Ce point est très important. Si vous n’apparaissez pas sur le contrat, vous vous exposez au risque de devoir quitter le logement dans le cas où les autres colocataires présents sur le bail partiraient.

Le bail à l’américaine

Aux USA, les contrats de location sont d’une durée d’un an renouvelable. Mais il est parfois possible de négocier une durée plus courte en échange d’une petite augmentation de loyer et inversement.

Sur le « lease » (contrat de location) figure : le montant du loyer ou encore les charges liées à l’entretien des locaux (jardin, piscine, salle de sport…). Autre information de première importance : contrairement à la France, c’est au propriétaire de prendre l’assurance habitation, et ce sera à vous d’assurer vos biens si vous le désirez.

Le bail mensuel aux USA

Il existe également certains contrats permettant de renouveler le bail mensuellement. Dans ce type de contrat, il y a un renouvellement tacite du bail chaque mois, jusqu’à ce que le locataire (ou le propriétaire) décide d’y mettre fin. Si vous optez pour cette solution, mais que vous avez peur de vous retrouver dehors, sachez que, théoriquement, le loueur ne peut pas mettre fin au contrat sans une bonne raison.

Pratique : grâce à Google maps localisez votre futur lieu de résidence et avec Google Street View baladez vous dans les rues en accédant a des panoramas à 360°

Dans quelle zone rechercher un logement aux USA ?

Maison à louer

Cette question peut paraître anodine, mais prend en réalité tout son sens dans les grandes métropoles américaines. En effet, les distances à parcourir dans les grandes villes américaines sont souvent beaucoup plus importantes que dans les villes françaises. Alors, pour les habitués du métro parisien et les piétons invétérés, méfiez-vous des distances américaines !

D’autre part, le choix de votre lieu de résidence est essentiel car jouera pour beaucoup sur votre qualité de vie au quotidien. Il existe en effet aux Etats-Unis de très fortes disparités entre quartiers parfois proches (criminalité, mauvaise qualité des services publics…).

Déterminer le quartier où vous désirez habiter, est donc primordial et facilitera grandement vos recherches par la suite. Vous pouvez commencer vos recherches à distance, mais c’est la plupart du temps une fois sur place que vous trouverez le quartier qui vous plaît. N’hésitez pas à échanger via les réseaux sociaux avec les autres français de l’étranger sur le sujet. Il existe de nombreux groupes facebook pour pratiquement toutes les grandes villes américaines, avec des expatriés toujours prêts à vous renseigner.

N’oubliez pas que Google est aussi votre meilleur ami lors de votre recherche de location ! Cartes, vues satellite, images 3D, photos… Google offre plusieurs outils gratuits pour explorer la planète à l’échelle d’un pays, d’une région, d’une ville, d’un quartier ou même d’une maison. Pratique pour sélectionner son futur logement.

Logement aux USA

Le prix des loyers aux Etats-Unis en 2022

Concernant le montant du loyer, celui-ci peut varier de manière importante d’un Etat américain à l’autre, d’une ville à l’autre, et même d’un quartier à l’autre.

D’après le site zumper.com, voici les loyers moyens actuels pour les 5 grandes villes américaines suivantes :

NEW YORK

Studio
$3.400

1 Bedroom
$3.949

2 Bedroom
$4.400

SAN FRANCISCO

Studio
$2.195

1 Bedroom
$3.034

2 Bedroom
$4.200

Studio
$1.695

1 Bedroom
$2.450

2 Bedroom
$3.297

Studio
$2.100

1 Bedroom
$2.547

2 Bedroom
$3.414

Studio
$1.250

1 Bedroom
$1.750

2 Bedroom
$2.100

Pour les logements meublés il n’y a pas de plafond maximum. Les propriétaires peuvent donc pratiquer le prix qu’ils désirent.

Bon à savoir : aux USA le prix d’un loyer ne doit pas excéder 40% de votre salaire

Contrat de location USA

Quelles sont les démarches pour louer un logement aux USA ?

Credit report aux USA

Avant de signer le contrat de location, l’agent immobilier (« broker ») vous demandera de remplir un « application form » (dossier de location) où vous devrez indiquer votre identité et adresse, accompagné de pièces justificatives. En tant qu’expatrié(e), vous devrez fournir vos fiches de paye, votre dernier avis d’imposition, une photocopie de votre passeport et de votre visa, ainsi que votre preuve d’embauche sur le territoire.

Comme aux USA rien n’est gratuit, vous aurez à payer des frais pour la création de votre dossier de location. Dans les grandes villes américaines il vous faudra débourser jusqu’à $500.

Lorsque vous louez un bien immobilier aux USA, il vous est également réclamé une avance correspondant à 3 mois de loyer :

  • le premier mois
  • le dernier
  • une caution égale au montant d’un mois de loyer (« security deposit » ) qui vous est rendue à la fin de la période de location.

Les propriétaires voudront aussi très certainement vérifier votre historique de crédit (« credit history » ou « credit report »).

Lire l’article complet consacré au Credit Score

Qu’est-ce que l’historique de crédit ?

Credit Score factors : répartition et calcul

L’historique de crédit est l’évolution de votre « credit score » durant votre séjour aux Etats-Unis. Ce « credit score » est quant à lui une note affectée à toute personne possédant un numéro de sécurité sociale américaine. Cette note est censée indiquer votre capacité à payer, et votre fiabilité financière. Le « credit score » est calculée entre autre, sur la base de la régularité de vos paiements, sur les types de crédits que vous avez pu faire et leur utilisation. Plus cette note est haute et plus vous accéderez facilement aux services banquiers (cartes de paiements, crédits…), à la possibilité de louer…

Si vous êtes nouveau aux Etats-Unis, vous n’aurez pas d’historique de crédit. Il vous faudra à la place présenter au loueur des relevés de compte (généralement sur trois mois) attestant de fonds suffisants pour prendre en charge votre loyer. Alternativement, vous pourrez demander à votre employeur d’être votre garant.

Faire appel aux services d’une agence immobilière

Agent immobilier et ses clients

Recourir à une agence ou « real estate agency » installée aux Etats-Unis, est très certainement la solution la plus simple pour trouver une location, si vous en avez les moyens. Comme en France les agents américains prennent commission sur logement trouvé (15 jours à deux mois de loyer en général). Si vous passez par un agent veillez néanmoins à éviter d’avoir à payer des frais d’inscription. En effet certaines agences font payer des frais non-remboursables avant qu’elle ne vous ait trouvé un logement et ce, même si elle ne vous en trouve pas.

Consulter l’annuaire pro French Radar pour trouver votre agent immobilier francophone

Quels sites web utiliser pour vos recherches ?

Qu’il s’agisse des Etats-Unis, de l’Australie, ou encore du Canada, de nombreuses astuces expat existent pour trouver un logement en seulement quelques clics. Consultez notre article : Optimiser sa recherche de logement à l’étranger qui liste les meilleurs sites immobiliers.

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top