/
Le Canada légalise le cannabis récréatif

Le Canada légalise le cannabis récréatif

Categories : Actualités | Canada
Feuille de cannabis sur fond de ciel bleu
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Après quasiment un siècle de prohibition, le Canada devient le premier pays du G20, et le deuxième au monde après l’Uruguay en 2013, à légaliser le cannabis récréatif.

Introduction

Trois ans après son élection, le gouvernement libéral de Justin Trudeau réalise l’un de ses engagements de campagne les plus symboliques : légaliser la consommation de cannabis.

Drapeaux miniature du Canada

Mercredi 17 octobre 2018 est une journée historique au Canada, avec la légalisation de l’usage du cannabis à des fins récréatives. Applaudie par certains, décriée par d’autres, cette décision controversée du gouvernement fédéral ne laisse personne indifférent.

De manière concrète, cette cela signifie que consommer, cultiver et vendre du cannabis est désormais autorisé sur l’ensemble du territoire canadien. Mais attention, tout est forcément très encadré. Ainsi, les 10 provinces et 2 territoires sont chargés de contrôler la vente et la distribution des produits, tout comme la localisation et le fonctionnement des magasins.

Comme l’a répété à de nombreuses reprises Justin Trudeau, les objectifs de cette légalisation sont :

  • Protéger les jeunes du cannabis (contrôle de l’âge)
  • Retirer ce marché lucratif des mains des trafiquants
  • Permettre aux canadiens de se procurer des produits de cannabis sains et sécuritaires

Bien que le cannabis soit dorénavant légal dans le pays, le gouvernement  canadien a précisé qu’il continuerait à diffuser des campagnes de publicité pour avertir des dangers de la consommation de marijuana.

Selon Statistique Canada, il y aurait près de 5 millions de consommateurs de cannabis au Canada.

La nouvelle Loi sur le cannabis du Canada

Futur “Or vert” du Canada ?

C’est toute une économie qui est actuellement en création autour de cette légalisation.

Boulette de cannabis

Le principal bénéficiaire ? L’Etat canadien. En effet, selon les meilleures estimations les recettes fiscales dès 2019 seraient d’environ 400 millions de dollars canadiens. De quoi donner des vapeurs à certains ! On évalue même à 6 milliards de dollars ce nouveau marché qui devrait créer 120.000 emplois dès la toute première année.

Côté production, des centaines de demandes de licences sont en cours d’examen. Elles viendront s’ajouter au 120 qui ont déjà été octroyées par le Ministère de la Santé Canadien.

Enfin, entrée en Bourse en juillet dernier, la PME de cannabis canadienne Tilray a multiplié sa valeur par 6 et vaut déjà 20 milliards de dollars.

Qui peut acheter du cannabis ?

L’âge légal pour acheter du cannabis a été fixé à 18 ans par la loi fédérale. Notez que les provinces et territoires ont relevé cet âge à 19 ans. (sauf Québec et Alberta).

Quelle quantité maximale ?

Il est possible de posséder jusqu’à 30 grammes de cannabis légal en public par adulte. Au domicile, et peu importe le nombre d’habitant, il est autorisé à faire pousser jusqu’à 4 plants de cannabis à condition que les graines ou les semis soient d’origine légale. (sauf Québec et Manitoba où l’interdiction est totale)

Quels sont les lieux pour acheter du cannabis au Canada ?

Ce sont les Provinces et territoires qui organisent la vente dans des magasins autorisés. Il est également possible de passer commande via internet pour l’ensemble du pays avec une livraison effectuée par la poste. Notez qu’en Ontario, l’achat en ligne est actuellement l’unique façon d’en acquérir légalement (jusqu’au printemps 2019).

Pour plus de détails, consultez le site Web de votre province ou territoire : canada.ca

C’est votre responsabilité de savoir ce qui sera légal dans la province ou le territoire où vous résidez ou séjournez

Quels produits sont proposés à la vente ?

  • Cannabis frais ou séché
  • Huile de cannabis
  • Semences (de source autorisée)

Quels sont les tarifs pratiqués ?

D’une province à l’autre, les tarifs fluctuent : comptez entre $6 et $10 le gramme + $1 de droit d’accise + taxes à la consommation fédérales et provinciales (+/- 10 à 15% selon les provinces).

Info sur les lieux de consommation

Les sévères restrictions visant l’usage du tabac dans les lieux publics au Canada ne facilite bien entendu pas non plus la vie aux amateurs de cannabis.

Actuellement, il est très compliqué de s’y retrouver car les lieux autorisés pour fumer du cannabis varient beaucoup d’une province à l’autre. De plus, villes et quartiers n’ont pas les mêmes règles ! Cependant, des plans disponibles sur internet et des applications pour smartphones fleurissent un peu partout pour tenter d’aider les consommateurs à respecter la loi. Renseignez-vous bien.

Rappel de 3 interdictions

  • Il est interdit d’acheter du cannabis ailleurs que chez les détaillants autorisés
  • Il est interdit de se rendre au travail sous l’effet du cannabis
  • Il est interdit de conduire avec des facultés affaiblies par le cannabis

Quels sont les risques si vous ne respectez pas la loi canadienne sur le cannabis ?

Vente ou distribution illégale

  • Contravention pour les petites quantités
  • Jusqu’à 14 ans d’emprisonnement

Possession au-delà de la limite autorisée

  • Contravention pour les petites quantités
  • Jusqu’à 5 ans de prison

Passage de cannabis aux frontières

  • Jusqu’à 14 ans d’emprisonnement

Conseil : Vous êtes en expatriation au Canada, ou bien y faite ponctuellement du tourisme ? En prévision de votre départ du territoire canadien, et si vous êtes consommateur de cannabis, nous vous recommandons d’être vigilant et de veiller à bien vider toutes les poches de vos vêtements avant de passer la frontière. Il en est de même au moment de préparer vos bagages !

Vous ne pouvez pas traverser la frontière avec votre cannabis, même si vous avez une autorisation de votre médecin.


Source : gouvernement du Canada


Articles Récents

Scroll to Top