/
La fiscalité au Royaume-Uni

La fiscalité au Royaume-Uni

Formulaire de déclaration des impôts en Angleterre
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Si vous résidez et travaillez au Royaume-Uni, que vous soyez expatrié ou britannique, vous aurez très certainement à payer des impôts. Points essentiels à connaître concernant la fiscalité en vigueur sur le territoire britannique.

Introduction

Le logo du site internet gov.uk

Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir un National Insurance Number qui vous permet entre autres de payer vos impôts et de pouvoir cotiser pour la retraite.

Ensuite, en tant qu’expatrié, vous devez vous enregistrer auprès des services HMRC (HM Revenue and Customs).

Au Royaume-Uni, il y a 3 types de résidence pris en compte. Il est important de pouvoir vous situer pour connaître le régime fiscal qui s’applique à votre cas.

C’est votre employeur qui transmet vos informations à l’administration publique pour l’attribution de votre code fiscal (Tax code).

Les 3 types de résidence :

  • La résidence ordinaire
  • La résidence simple
  • La domiciliation

Au Royaume-Uni, l’impôt sur le revenu (income tax) est prélevé à la source, directement par votre employeur, et l’année fiscale court du 6 avril N au 5 avril N+1.

Votre situation fiscale est étudiée suivant ces 3 cas

1 – Vous êtes résident ordinaire si : à votre arrivée au Royaume-Uni vous avez l’intention d’y rester pendant au moins 3 ans ou si vous résidez de manière effective pendant au moins 4 ans

2 – Vous êtes résident simple si : vous avez résidez en Grande-Bretagne pendant au moins 6 mois entre le 6 avril et le 5 avril de l’année suivante, ou pendant 91 jours pendant les 4 dernières années, ou pendant au moins 2 ans dans le cadre d’un emploi.

3 – Vous êtes domicilié si : votre lieu de résidence au Royaume-Uni est considéré comme votre lieu de séjour permanent.

En revanche, si vous n’êtes pas domicilié en Grande-Bretagne mais que vous êtes résident simple/ordinaire et que vous exercez une activité professionnelle à la fois sur le territoire britannique et à l’étranger, vous serez exempté de l’impôt sur le revenu tant que ces revenus ne sont pas transférés au Royaume-Uni.

Consultez le site officiel gouvernemental des impôts au Royaume-Uni pour plus d’information : gov.uk

Impôts sur le revenu – Income tax

Jeune femme asiatique souriante avec un cochon bleu dans les mains

Au Royaume-Uni, les impôts sont calculés pour chaque personne ;  il n’y a pas de foyer fiscal comme en France. Ceci est dû au fait qu’ils sont retenus à la source, c’est-à-dire qu’ils sont prélevés directement sur le salaire avec la prise en compte des déductions dont vous pourriez être bénéficiaire : c’est le système PAYE (Pay As You Earn).

De ce fait, c’est l’employeur qui calcule l’impôt sur le revenu et le déduit des salaires avant leur versement.

Des déductions sont faites pour certaines situations familiales comme le mariage, le PACS ou si vous êtes né avant 1935. D’autres déductions sont également possibles comme les dons caritatifs ou les frais professionnels. Renseignez-vous !

Comme en France, l’impôt sur le revenu est progressif. Pour vous faire une idée, voici le barème qui s’applique actuellement selon le montant des revenus annuels :

  • 0% pour les revenus annuels jusqu’à £11.500
  • 20% pour les revenus annuels compris entre £11.501 et £45.000
  • 40% pour les revenus annuels compris entre £45.001 et £150.000
  • 45% pour les revenus annuels supérieurs à  £150.000

Attention, notez que si vous résidez en Ecosse le barème est différent.

Vous pouvez facilement vérifier le montant de votre impôt sur Tax checker ou sur Uk Tax Calculators

Néanmoins, tous les revenus ne sont pas imposables. Les revenus imposables comprennent :

  • Les salaires
  • Les retraites
  • Les dividendes perçus (actions, placements boursiers)
  • Les produits d’épargne
  • Les revenus locatifs (pour les biens dont vous êtes propriétaire)
  • Les revenus issus d’une société privée

Les revenus non-imposables sont :

  • Les Working Tax Credit (WTC qui correspond au crédit d’impôt)
  • Les allocations (cela depend du type d’allocation perçu)
  • Les intérêts de compte

Conseils sur la fiscalité au Royaume-Uni : citizensadvice.org.uk

Taxe d’habitation – Council Tax

Concept d'un groupe de maisons avec une orange au premier plan

Comme en France, que vous soyez propriétaire ou locataire, vous devrez vous acquitter de la taxe d’habitation locale (Council Tax). Cette taxe doit être payée chaque année au mois d’avril. Son montant varie en fonction de plusieurs critères (valeur du logement, localisation, taille…) et ce sont les autorités locales (council) qui gèrent cette taxe et la ré-évalue régulièrement.

Sachez que suivant votre cas, des réductions et des échelonnements de paiements sont tout à fait possible.

Saviez-vous que vous pouvez vérifier les tranches d’imposition ?  Check your council tax band

Bonne nouvelle : Une convention fiscale en matière d’impôts sur le revenu a été signée entre la France et le Royaume-Uni. Donc si vous avez toujours une domiciliation en France, vous ne serez pas imposable dans les 2 pays.


Source : gov.uk


Sélection de la Rédaction

Scroll to Top