/
« Justice.fr » améliore l’accès à la justice

« Justice.fr » améliore l'accès à la justice

Categories : Actualités
« Justice.fr » Améliore l’Accès à la Justice - French Radar
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Justice.fr portail unique pour les justiciables expatriés ou bien vivant en France. Un nouveau site pour connaître ses droits et s’informer de toutes les démarches auxquelles ont peut être confronté.

Lancement d’un nouveau site web qui améliore l’accès à la justice et qui propose une information fiable, gratuite, disponible 24h/24 pour l’ensemble des démarches judiciaires.

Ce portail d’information pratiques est un 1er pas vers le guichet unique dématérialisé pour les usagers, mais également pour les professionnels de la justice au quotidien.

Le site est évolutif et permet la simplification des procédures et la modernisation de l’organisation judiciaire. Il garantie une meilleure qualité du service de l’administration.

Pourquoi utiliser justice.fr ?

  • Obtenir des informations sur les démarches judiciaires
  • Demander un extrait de casier judiciaire
  • Bénéficier de conseils et d’informations pratiques
  • Consulter plus de 300 fiches qui offrent au justiciable une information riche et globale tout en proposant des liens externes qui complètent cette information
  • Mieux comprendre le droit et la justice grâce à un lexique
  • Télécharger 240 notices explicatives et 120 documents à remplir
  • Trouver la juridiction compétente la plus proche
  • Accéder aux coordonnées d’un avocat, d’un notaire ou d’un huissier
  • Calculer, grâce à un simulateur, les droits à l’aide juridictionnelle ou le montant d’une pension alimentaire
  • Annuaire des professionnels de la justice : avocats, conciliateurs, huissiers et notaires

A terme le site permettra d’effectuer également un certain nombre de démarches dématérialisée comme consulter en ligne l’état d’avancement de  procédures en cours (civiles ou pénales),  être alerté d’une convocation par courriel ou SMS.

Des « bureaux virtuels de magistrats et de greffiers seront intégrés avant qu’une dématérialisation totale des chaînes civile et pénale ne vienne finaliser le projet à l’horizon 2024 », indique le ministère.

Consulter le site : justice.fr


Source : CP du Ministère de la Justice du 12 mai 2016


Sélection de la Rédaction

Scroll to Top