/
Interview sport : connaissez-vous le Chicago Inter Handball Club?

Interview sport : connaissez-vous le Chicago Inter Handball Club?

Equipe Chicago Inter Handball
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Handball in the US ? Bien que peu pratiqué et méconnu de la plupart des américains, de vrais passionnés d’handball multiplient les efforts pour renverser la tendance. C’est le cas du Président du Chicago Inter Handball de Chicago, Patrick Jalabert, expatrié français qui réside aux Etats-Unis depuis 2011.

Lors de cette interview sport, Patrick nous  présente son club, parle de la place du handball aux USA, et nous conforte dans l’idée que ce sport simple et ludique permet notamment le développement de nombreuses qualités physiques et morales, et qu’il peut être pratiqué à tout âge.

Expatrié(e)s francophones, si vous aimez les sports de balle, que vous habitez dans la région de Chicago et que vous hésitez encore sur un sport à pratiquer, alors contactez vite l’équipe du Chicago Inter Handball Club. Il est fort à parier que vous allez adorer l’expérience !

Patrick Jalabert, Président du Chicago Inter HandballPatrick Jalabert, vous êtes le Président du Chicago Inter Handball Club. Pouvez-vous nous présenter votre club ?

Le Chicago Inter Handball Club a été fondé en 1991 par un groupe de joueurs qui voulaient renouer avec le sport qu’ils avaient connu lorsqu’ils vivaient en Europe. Majoritairement (quasi exclusivement) composé d’expatriés Polonais, le groupe se retrouvait pour jouer où ils pouvaient trouver un terrain avec au moins un but. Au fil des années, le club s’est agrandi pour réunir les passionnés de handball qui vivaient dans la région et participer à quelques tournois organisés aux quatre coins du pays. En 2007, le club s’est doté d’un statut de non-profit avec pour mission de développer le handball dans la région de Chicago et le Midwest plus globalement. C’est également à ce moment là que l’équipe féminine a été lancée, avec l’arrivée d’un coach motivé qui a su recruter des joueuses expatriées pour monter un groupe compétitif. Aujourd’hui, le club compte en moyenne 50 à 60 membres chaque année, que ce soit des novices qui veulent apprendre un nouveau sport ou des joueurs confirmés qui veulent retrouver le sport avec lequel ils ont grandi (en Europe principalement).

Encore confidentiel au pays de l’Oncle Sam il y a quelques années, est-ce que depuis la Coupe de la Ligue 2009 à Miami il y a 10 ans, le handball s’est développé ?

La “popularité” du handball est assez cyclique aux Etats-Unis. Officiellement, il existe des clubs, une fédération et des équipes Nationales depuis les JO de Los Angeles en 1984, mais le sport peine à prendre de l’ampleur et n’attire l’attention du public que tous les 4 ans. Depuis mon arrivée à Chicago (en 2011), je n’ai eu quasiment aucun écho de la Coupe de la Ligue 2009. De même, certains clubs ont tenté d’organiser des évènements pour promouvoir le sport – le Big Apple à New York, un match de préparation entre l’Allemagne et la Pologne à Chicago, … – mais c’est surtout ceux qui sont déjà passionnés que ça intéresse. Nous n’avons pas encore trouvé la formule magique qui génère l’intérêt général pour notre sport.

Filet d'un terrain de handball avec balle

Tenter de démocratiser le hand au pays du basket et du foot américain, à première vue, cela ne semble pas forcément simple. Quels sont les principaux points de blocage ?

Effectivement, tenter d’établir la popularité d’un sport aux côtés des gros “blockbusters” Américains est difficile. A l’école, les jeunes Américains pratiquent une large gamme de sports, donc ils ont touché à toutes les disciplines populaires et, lorsqu’ils sont adultes et cherchent à faire du sport (ou regarder du sport à la télé), ils ont tendance à se tourner vers ce qu’ils connaissent. Si on regarde le football, si populaire à travers le monde, il peine encore à percer aux US malgré les gros investissements de la MLS et le recrutement de stars comme David Beckham… Ce qui a fini par faire avancer ce sport c’est d’arriver à percer dans les écoles. C’est là qu’il nous faut être bons si on veut vraiment “grandir”.

Est-il possible aujourd’hui d’estimer le nombre d’équipes et de personnes qui jouent au handball aux Etats-unis ? La place des femmes dans la discipline ?

Etant donné la difficulté qu’ont certains clubs à maintenir une équipe compétitive sur le long terme, il n’est pas toujours évident de savoir combien d’équipes existent. Mais pour un point de repère, les championnats Nationaux de l’an dernier ont rassemblé 32 équipes avec plus de 400 joueurs(euses) présent(e)s. La vaste majorité des équipes établies sont des équipes séniors, dont environ 1/3 d’équipes féminines. Historiquement, Chicago a été l’une des forteresses du handball féminin, avec le meilleur palmarès sur la scène nationale !

Concernant le Chicago Inter Handball Club que vous gérez, quels sont les univers des membres ? Les joueurs sont-ils uniquement des groupes d’expatriés qui ont grandi en Europe ou bien sont-ils aussi originaires des USA ?

Nos joueurs sont principalement des expatriés. Si on regarde les origines des joueurs que nous avons eu au cours des 4 ou 5 dernières années, près de 40 pays sont représentés. Cette année, on a 21 nations différentes parmi nos membres. Ceci inclut évidemment des Américains mais la vaste majorité est d’origine Européenne, que ce soit des étudiants de passage à Chicago, ou des expatriés plus permanents qui sont là pour diverses raisons professionnelles ou familiales. Ce qu’il faut savoir c’est que Chicago Inter, c’est avant tout une grande famille où l’on se focalise sur le handball et la camaraderie.

Saviez-vous que le Chicago Inter Handball Club est l’un des clubs de handball les plus anciens, les plus grands et les plus titrés des États-Unis ?

Au niveau des entraînements, comment ça se passe concrètement ?

Depuis quelques années, nous avons la chance d’avoir un partenariat avec Northeastern Illinois University, qui nous louent leur salle pour l’entrainement tous les Mardis (20h – 22h) et Jeudis (21h – 23h).

Ayant eu l’occasion de voyager pas mal chez d’autres clubs, je peux confirmer qu’on a l’une des plus belles salles du pays.

Parlez-nous des différents championnats aux USA. Quel est le principal adversaire du Chicago Inter Handball Club ?

Dessin concept d'un joueur de handball

La saison aux Etats-Unis est rythmé par les tournois organisés par certains clubs (malheureusement pas de championnat continu car c’est un sport amateur donc on joue quand les joueurs peuvent poser des congés). Par exemple, cette saison, notre équipe masculine a organisé un tournoi à Chicago en Octobre, et participé à un tournoi à Dallas et un autre à San Francisco. La saison se termine par l’US Open Nationals, qui aura lieu, cette année, à Myrtle Beach fin Mai. D’ici là, il nous reste un tournoi à disputer contre les équipes “locales”: la Midwest Cup qui se déroulera le 23 Mars au Schaumburg Sport Center.

Le gros adversaire du moment, c’est San Francisco CalHeat. Depuis quelques années, nous avons eu des groupes de niveau similaire et avons pu nous affronter de manière assez régulière. L’an passé, nous les avons battus 3 fois avant qu’ils ne nous rende la pareille aux championnats Nationaux. Cette saison, ils ont l’avantage 3 victoires à 1 mais on n’a pas dit notre dernier mot! D’autres adversaires croise régulièrement notre chemin. Au vu des difficultés qu’ont beaucoup de clubs à maintenir une équipe, c’est souvent les mêmes qui se retrouvent au plus haut niveau. New York City et New York Athletic Club ont dominé la scène nationale ces dernières années, mais Boston, Washington DC, Los Angeles ou encore Houston ont également leur rôle à jouer, et il ne faut jamais ignorer West Point !. La prestigieuse académie militaire a toujours un groupe physiquement au top et donne du fil à retordre à tous ses adversaires.

Votre voeux le plus cher concernant le hand, ici aux Etats-Unis ?

Développer le handball pour les jeunes. J’ai grandit en Savoie et j’ai eu la chance de toujours avoir des bénévoles pour me permettre de pratiquer le handball. Maintenant, c’est à mon tour de donner aux jeunes la même chance que j’ai eue avec, en plus, de sérieuses chances de pouvoir représenter leur pays dans quelques années aux JO de Los Angeles !

Joueuses de handball de l'équipe Chicago Inter Handball
Equipe féminine – Chicago Inter Handball de Chicago

Est-il possible de suivre des matchs sur les chaînes américaines ?

Pour les tournois Nationaux, chaque hôte diffuse généralement les matchs sur les réseaux sociaux. Les chaines américaines ne sont pas (encore) très intéressées par ce sport. Cette année, la chaine olympique de NBC a diffusé quelques matchs du Championnat du Monde mais les chaines publiques en sont malheureusement encore loin.

Avez-vous des conseils et recommandations pour celles et ceux qui désirent se lancer dans la discipline, et quels sont les bénéfices de pratiquer cette activité sportive en particulier ?

On entend souvent des descriptions du type “c’est comme le foot mais avec les mains” ou “c’est un mélange de plein de sports comme le basket, lacrosse…” Le plus important c’est de se rendre compte qu’on apprend très vite les règles du handball et qu’il ne faut pas longtemps pour commencer à prendre ses repères. Le bénéfice principal que je vois concerne les parents qui s’inquiètent des séquelles d’un sport comme le football américain pourrait laisser : le handball est un sport physique mais peu “destructif”. On peut jouer jusqu’à tard sans risquer des conséquences irréversibles. Et puis c’est un sport très divertissant et simple à comprendre pour les spectateurs !

Donc, le handball, c’est d’la balle ?

EXACTEMENT !

Joueurs de handball de l'équipe Chicago Inter Handball
Equipe masculine – Chicago Inter Handball de Chicago


Gardez le contact

Web : Chicago Inter Handball Club
Facebook : Chicago Inter Handball
Instagram : Chicago Inter Handball
Twitter : Chicago Inter Handball
Youtube Channel : Chicago Inter Handball
Annuaire Pro : Chicago Inter Handball


Quelles sont les règles du Handball ?

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top