/
Interview Expat : Sébastien en Floride

Interview Expat : Sébastien en Floride

Photo de Sébastien expat à Vancouver à Fort Lauderdale en Floride
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Quand l’amour devient plus fort que tout, alors dans certains cas l’expatriation s’impose clairement à vous.

C’est ce qu’a vécu Sébastien qui n’a pas hésité à quitter la France et à traverser l’Atlantique pour rejoindre Angelina, sa future épouse.

// PRESENTATION

  • Prénom : Sébastien
  • Age : 38
  • Situation familiale : Marié (avec Angelina) / 2 enfants
  • Profession : Commercial dans le secteur du tourisme
  • Pays et Ville d’origine : France – Bordeaux
  • Pays et ville d’accueil : USA – Floride – Fort Lauderdale
  • Nombre d’années en expatriation : 4

Je suis Sébastien, originaire du sud-ouest de la France, une petite ville proche de Bordeaux. Lors de vacances aux USA avec des amis, j’ai rencontré ma compagne, une américaine, que j’ai épousé 2 ans après. La question de l’expatriation c’est alors imposée à nous comme une évidence, et j’ai décidé de quitter définitivement la France pour m’installer avec elle en Floride. Aujourd’hui nous vivons à Fort Lauderdale et avons 2 petites filles.

// AVANT VOTRE EXPATRIATION

Qu’est-ce qui vous a amené à vous expatrier ?

Illustration d'une ampoule symbolisant une idée

Cela s’est fait tout naturellement. J’ai rencontré ma future femme, ici, en Floride lors de vacances avec des amis. Elle américaine, d’origine cubaine, et moi français vivant en France. Au départ notre relation c’est construite sur un rythme de séjours alternés entre l’Europe et les USA. Rapidement nous avons décidé de nous marier puis de vivre ensemble afin de mettre un terme aux 9h de vols qui nous séparaient. J’ai quitté mon job de commercial dans le secteur du tourisme et je suis venu m’installé avec elle à Fort Lauderdale où j’ai créé ma société dans le tourisme. C’est donc l’amour qui m’a naturellement fait m’expatrier !

Les formalités ont-elles été compliquées à remplir ?

Pas vraiment car nous avons fait appel à un avocat spécialisé dans l’immigration. Tout c’est très bien déroulé au niveau de la préparation du dossier. Nous étions parfaitement conscient de l’importance de bien respecter les différentes procédures et c’est pour cette raison que nous avons opté pour un professionnel. Après un permis de travail de 6 mois, j’ai obtenu une carte verte temporaire de 2 ans m’autorisant à continuer à travailler et vivre en tant que résident permanent sur le territoire américain. Quelques mois avant l’échéance de la carte nous avons confirmé auprès des services de l’immigration que nous étions bien toujours mariés et j’ai, de manière presque automatique, obtenu un carte verte cette fois-ci valable 10 ans. La prochaine étape sera certainement la demande de citoyenneté pour devenir américain comme mon épouse, et ainsi obtenir les mêmes droits, comme celui du vote par exemple.

Plage à Fort Lauderdale en Floride (USA)
Magnifique plage floridienne

Comment s’est déroulé votre déménagement ?

Le déménagement entre la France et les USA c’est extrêmement bien déroulé car je n’avais avec moi qu’une seule et unique valise de 23 kg ! C’est sur un coup de tête que nous avons décidé de ne plus jamais nous séparer, et lors d’un séjour je suis resté sur le territoire américain. Je n’ai pas eu recours à un transporteur et c’est ma famille qui continue, au fil des visites, à me rapporter des affaires auxquelles je tiens et qui sont restées à Bordeaux.

// AU COURS DE VOTRE EXPATRIATION

Parliez-vous anglais à votre arrivée ?

Illustration avec un avion en papier et 2 mains

Oui, mon niveau était assez bon mais avec un très fort accent français ! Alors j’ai tenu à prendre des cours les premiers mois de mon arrivée pour me perfectionner. Je conseille cela à tous les candidats à l’expatriation. Surtout ne pas faire l’impasse sur les langues. D’autant plus si vous n’avez personnes de bilingue à vos côtés pour vous épauler. Concernant la Floride, l’Espagnol et très répandu ce qui rend cet Etat très intéressant. De manière générale les échanges ici se font aussi bien en Anglais qu’en Espagnol. Presque tout est traduit dans ses 2 langues : papiers administratifs, sites internet des banques, serveurs vocaux…

Est-il facile de se loger ?

Bien entendu tout va dépendre de vos finances et du lieu où vous désirez vous installer. Dans la région de Miami – Fort Lauderdale – West Palm Beach il n’y aura aucun problème pour trouver une maison ou bien un condo. L’offre y est abondante mais les prix sont curieusement relativement élevés. Je vous conseille de consulter la base de donnée MLS où sont centralisées l’ensemble des offres (achat/location). Tous les agents immobiliers y ont accès.

Les agents immobilier francophones sont dans l’Annuaire Pro French Radar

Votre intégration a-t-elle été rapide et vous êtes vous facilement adapté à votre nouveau pays ?

Je n’ai eu absolument aucun problème d’intégration. Le famille de mon épouse m’a immédiatement intégrée au cercle familial, tout comme les personnes qui partagent mon environnement professionnel. Là encore je pense que le fait de pouvoir communiquer dans leur langue a été un réel avantage.

Avez-vous des amis locaux et quels sont vos conseils pour se lier d’amitié avec eux ?

En plus des ami(e)s de mon épouse j’ai recréé assez facilement un petit cercle d’amis. Je pratique beaucoup de sport et participe à de nombreux évènements, ce qui me permet de côtoyer du monde. J’aime le contact et les échanges. Le meilleur conseil que je puisse donner est d’une part ne pas rester isolé, et ‘autre part d’être patient. L’amitié se construit rarement en 1 jour. Surtout aux USA.

Fréquentez-vous d’autres expatriés (français ou autre) ?

Trop peu et cela me manque parfois. Pourtant la Floride est réputée pour accueillir un grand nombre d’expatriés du monde entier.

Vue sur la ville de Fort Lauderdale en Floride (USA)
Fort Lauderdale en Floride (USA)

Comment sont perçus nos compatriotes ?

Il y a 2 types de français expatriés : celles et ceux qui font un vrai effort d’intégration en laissant de côté leurs habitudes françaises, et puis les autres qui arrivent en terrain conquis. Je vous laisse deviner ce que pensent les américains du dernier cas. Une chose est frappante dans le monde de l’expatriation : la communauté française est assez peu solidaire entre elle quand on la compare à d’autres. C’est tout l’opposé des hispaniques. On a encore des efforts à faire sur ce point.

Quels sont les changements dans la vie de tous les jours qui vous ont le plus marqué ?

La qualité des rapports humains. J’ai toujours été agréablement surpris par le côté sympathique et avenants des gens que l’on croise pour la première fois et avec qui il est possible de dialoguer facilement sur n’importe quel sujet. Les américains ne vous jugent pas. Pire, ils se réjouissent de votre succès.

Quels sont les plus et les moins de votre pays d’expatriation ?

Comme abordé dans la question précédente, j’aime la façon dont les américains vous considèrent. Vous pouvez être vous-même et rares sont ceux qui vous feront des remontrances et autres reproches. C’est vraiment le pays des libertés et on ressent cela très nettement. Etant français, c’et bien évidement la nourriture qui pour moi est un vrai problème ici. Mais j’imagine que cela ne surprendra aucun expat.

Pour réussir son intégration, quel est le meilleur conseil que vous puissiez donner aux nouveaux expatriés ?

S’intéresser aux locaux, à leur mode de vie et participer à un maximum d’évènements.

// VOTRE QUOTIDIEN D’EXPATRIE(E)

Côté professionnel, y-a-t’il beaucoup de différences avec la France ?

Illustration d'un soleil

J’ai créé mon propre business et les contacts que j’ai avec mes prestataires et clients sont quasiment les mêmes qu’en France. On fait peut-être plus confiance ici, même s’il m’est arrivé de tomber sur des personnes peu recommandables.

Quand on s’engage il est préférable de respecter sa parole sous peine d’être définitivement mis à l’écart.

Avez-vous conservé vos habitudes alimentaires ?

Malheureusement pas comme je voudrais. Les bons produits frais, comme le fromage, les fruits et légumes, n’ont pas tout à fait le même goût. Nous essayons de ne pas tomber dans les excès des plats préparés et faisons en sorte de cuisiner un maximum nous-même. Nous apprécions régulièrement nous régaler dans un bon restaurant français, ce qui n’est jamais sans me déplaire.

Les infrastructures publiques sont-elles suffisamment développées ?

La voiture est LE moyen de transport le plus courant au pays de l’Oncle Sam. Les routes sont belles, larges  et bien entretenues. Le train a assez de mal à se développer, même si des projets tentent de voir le jour comme Brightline et Hyperloop One. Les écoles ont bonne réputation et les hôpitaux ne manquent pas. En revanche les tarifs sont exorbitants. C’est de loin le gros point noir du pays. On a recours à l’automédication et consultons les professionnels de santé que si c’est vraiment nécessaire.

Magnifique coucher de soleil sur la plage à Fort Lauderdale en Floride
Les couchers de soleil sont à couper le souffle en Floride

Parlez-nous de l’offre culturelle et des loisirs proches de chez vous.

En Floride on surf sur la douceur du climat et on profite des activités extérieures. Il y a régulièrement des marchés, salons, ou bien encore des compétitions sportives.  Nous avons aussi la chance d’avoir de nombreux parcs d’attractions. Notre préféré est Busch Gardens qui se trouve à Tampa. Nous avons opté pour un pass annuel et nous nous y rendons en famille tous les 2 ou 3 mois. Les salles de cinéma sont également à expérimenter car l’actualité cinématographique est riche et renouvelée régulièrement. Pensez simplement à prendre un pull car il y fait toujours très froid à l’intérieur. Une chose amusante : les américains adorent déguster du popcorn, mais aussi des pizzas devant l’écran. Du côté de Miami il y a eu récemment l’ouverture du tout nouveau Frost Museum of Science qu’il ne faut pas rater si vous êtes dans le secteur.

Le système de santé répond-il complètement à vos attentes ?

Oui et non. Les établissements de santé sont tous très bien équipés mais malheureusement les tarifs pratiqués ne sont aucunement comparables à ce qui se fait dans l’hexagone. Il faut alors penser à bien vérifier avec son assurance que les soins que l’on souhaite engager soient pris en charge. De plus sans preuve de solvabilité on ne vous soigne pas. Il faut le savoir.

Est-ce qu’il est facile de pratiquer du sport dans votre ville/région ?

Les Etats-Unis sont un petit paradis pour les sportifs. Toutes les activités y sont représentées et dès le plus jeune âge on vous invite à pratiquer un sport. De nombreux clubs et associations existent dans toutes les villes et quartiers. Les évènements ne manquent pas.

Voyagez-vous dans d’autres pays voisins ?

Nous aimons beaucoup partie en croisière pour découvrir de nouveaux pays. L’offre est dense de Fort Lauderdale, tout comme de Miami, et  il n’y a qu’à faire son choix. Entre autre, nous avons pu visiter le Mexique, la Jamaïque, Les îles Caïmans, le Honduras… Le Canada n’est qu’à 3h de vols de chez nous et nous avons récemment profité de tarifs promotionnels pour aller découvrir les chutes du Niagara.

Incroyable photo d'un Manatee dans les eaux de Floride (USA)
Les lamantins (Manatee), symboles de la Floride

Globalement trouvez-vous le niveau de vie plus ou moins cher qu’en France ?

Fort Lauderdale, comme l’ensemble de la Floride, est une ville ou le niveau de vie est assez élevé. C’est le cas à tous les niveaux. En revanche, les voitures et l’essence sont bon marché en comparaison avec la France. Les produits importés sont bien entendu très chers. On trouve parfois des produits meilleur marché sur Internet. Amazon est par exemple très répandu en Amérique et une vraie alternative.

Avez-vous une anecdote concernant votre quotidien d’expatrié ?

Une constatation plus qu’une anecdote : l’accent et la culture française plaisent toujours autant. C’est un vrai plus. Et quand à cela vous ajoutez votre plus beau sourire alors miraculeusement beaucoup de “portes” s’ouvrent à vous et la vie en devient plus pratique. Sinon mes amis me demandent souvent si après ces années en expatriation mes rêves se font en anglais ou bien en français. La réponse est : “ les 2 mon Capitaine“. Comme dans la vie réelle, mon cerveau semble s’adapter de manière automatique à mon interlocuteur. Suis-je le seul ainsi ?

// VOS RACINES

Vous est-il déjà arrivé d’avoir “le mal du pays” ?

Illustration d'un coq aux couleurs de la France

Très franchement peu de fois. J’ai une femme formidable qui me comble de bonheur tous les jours, et notre vie est bien remplie. Je conserve cependant un oeil sur ce qui peut se passer en France.

Avez-vous conservé des contacts avec la France et à quelle fréquence y retournez-vous ?

Oui, concernant ma famille. Les nouvelles technologies nous permettent d’être très régulièrement en contact. Avec la distance et le temps les liens amicaux, eux, se défont progressivement. Les visites sont nombreuses au départ puis plus rares par la suite. Nous essayons de rentrer en France au minimum 1 fois/an.

Malgré la distance, vous sentez-vous toujours concerné par la politique en France ?

Moins que par le passé. Je me demande même à quel point un expatrié qui décide de vivre dans un autre pays, et qui décide d’en demander la nationalité après un certain nombre d’années, est légitime pour voter sur des affaires qui concernent plus ses compatriotes au quotidien que lui même. Vaste débat !

Qu’est-ce qui vous manque le plus de l’hexagone ?

Sans aucune hésitation la nourriture et certains paysages. La France est très belle.

// CONCLUSION

Avez-vous d’autres projets d’expatriation ?

Aucun autre projet d’expatriation pour l’instant.

Si vous deviez choisir un tout dernier conseil pour les futurs expatrié français, lequel serait-il ?

Je voudrais dire qu’il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour s’expatrier. Préparez suffisamment votre projet en amont puis lancez vous. Pensez à avoir un plan B juste au cas où votre plan initial ne fonctionne pas comme vous l’espériez. D’une personne à une autre les expériences sont différentes. N’ayez pas peur de vous lancer si c’est vraiment ce que vous désirez faire. Bonne chance !

Vidéo : découvrez la ville de Fort Lauderdale

Fort Lauderdale, ville de la côte sud-est de la Floride connue pour ses plages et ses canaux de plaisance. Elle est dotée de restaurants en plein air haut de gamme, de bars, de boutiques et d’hôtels de luxe. Vidéo proposée par le voyagiste Expedia (en anglais).

Guide to Fort Lauderdale (Florida)

Articles Récents

Scroll to Top