/
Interview Expat : Cindy à Leeds (UK)

Interview Expat : Cindy à Leeds (UK)

Cindy à Leeds, Royaume-uni.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Moins connue que Londres et Manchester, c’est à Leeds au nord de l’Angleterre que Cindy a décidé de s’expatrier

Nous avons rencontré Cindy et l’avons questionné sur son choix de s’installer au Royaume-Uni, son quotidien, et de manière générale sur sa vie d’expatriée française en Angleterre. Direction le vibrant Yorshire, à l’atmosphère authentique et où la nature s’exprime en grand !

// PRESENTATION

  • Prénom : Cindy
  • Age : 30 ans
  • Situation familiale : Mariée, 1 enfant
  • Profession : Event coordinator
  • Pays et Ville d’origine : France > Cucq
  • Pays et ville d’accueil : Royaume-Uni > Leeds
  • Nombre d’années en expatriation : 3 ans au Royaume-uni

// AVANT VOTRE EXPATRIATION

Qu’est-ce qui vous a amené à vous expatrier au Royaume-Uni ?

Cindy, expatriée française, et son ravissant petit garçon à Leeds (UK)

Avant de nous installer en Angleterre, nous avons eu la chance de vivre plusieurs expériences d’expatriation : Mexique, Asie, Amérique centrale et Espagne. C’est suite aux difficultés de trouver un emploi correspondant à mon profil et à mes attentes en Espagne, que mon mari et moi-même avons décidé de nous installer en Angleterre. Le choix de la ville de Leeds était évident pour nous car la famille de mon époux et ses amis y résident. C’était donc l’endroit idéal pour débuter une nouvelle aventure.

Quitter la France, votre famille, vos amis, votre quotidien, est-ce que cela n’a pas été trop compliqué à gérer ?

Même si nous aimons vraiment beaucoup notre pays actuel, il est vrai que ne pas pouvoir participer à certains évènements familiaux en France est parfois difficile à gérer. Fort heureusement, ma mère vient souvent nous rendre visite pour mon plus grand plaisir.

Cindy et son petit garçon en ballade à Leeds

La principale crainte des expatriés c’est souvent la langue – Quel était votre niveau à votre arrivée ?

En arrivant en Angleterre mon anglais était déjà bon car mon mari est anglais, et nous étions déjà ensemble depuis 6 ans. 

// VOTRE EXPATRIATION ET INTEGRATION

Trouver et louer un logement à Leeds, cela prend-t-il beaucoup de temps ?

Grâce à internet cela a été plutôt rapide de trouver notre location, et en moins de 2 semaines nous emménagions. En revanche, concernant l’acquisition de la maison que nous venons d’acheter, cela a été bien moins fluide.

Les démarches pour obtenir un crédit ont été pour le moins fastidieuses. Mais globalement j’ai l’impression que c’est un peu comme en France.

Votre intégration a-t-elle été rapide et vous êtes-vous facilement adaptée à votre nouveau pays ?

Sans problème, car grâce à mon travail j’ai pu rencontrer et communiquer avec de nombreuses personnes. Aussi, mes collègues ont toujours été très sympas et nous continuons à sortir ensemble de temps en temps après le travail, contribuant ainsi à mon intégration.

Galerie marchande à Leeds : Victoria Quarter

De manière générale, comment sont perçus nos compatriotes ?

Les anglais adorent notre langue, même s’ils ne la pratiquent pas forcément, et pour la plupart ils aiment passer leurs vacances en France. Mais pour être totalement honnête, nos compatriotes ne sont pas toujours très bien perçus. Je travaille dans l’hôtellerie et les français sont bien sûr connus pour avoir la complainte plutôt facile. Une réputation qui perdure !

Quels sont les changements dans la vie de tous les jours qui vous ont le plus marqué ?

Ce sont certainement les conditions de travail, avec les 40 heures hebdomadaire accompagnée d’une mini pause déjeuner de 30 minutes, qui m’ont le plus marqué. Les journées sont de fait très longues. Egalement, ne bénéficier que de 20 jours de vacances par an, cela a été un changement quelque peu amer. Un autre point, mais cette fois plus agréable, les magasins sont ouverts tous les jours, même le dimanche ! Et enfin, la conduite à gauche qui a été un changement épique dans mes habitudes de conduite.

Pour réussir son intégration, quel est le meilleur conseil que vous puissiez donner aux nouveaux expatriés ?

S’ouvrir aux situations nouvelles et aux coutumes locales. Découvrir le pays, sa gastronomie, sa culture, tout cela aide à s’intégrer rapidement et à mieux comprendre les locaux.

// VOTRE QUOTIDIEN D’EXPATRIEE

Armoiries de Leeds (UK)Avez-vous conservé vos habitudes alimentaires et quelles sont les spécialités de la région que vous préférez ?

Absolument ! Quiches, gratins, crêpes et raclette… Et si certains ingrédients me manquent, je passe immédiatement commande auprès de ma mère qui me les apporte lors d’une visite.

J’adore aller au pub pour déguster un bon steak and ale pie (tourte à la viande) ou bien cuisiner un shepherd pie à la maison (une genre de hachis Parmentier amélioré avec des carottes et petits poids). J’aime également me faire plaisir en savourant un bon fish and chips, familièrement connu sous le nom de fish supper.

Notez que l’Angleterre gourmande c’est aussi partir à la découverte de plats hindous, car l’offre de restaurants indiens est particulièrement vaste.

Le saviez-vous ? Leeds est le deuxième centre économique d’Angleterre avec un secteur de l’emploi dynamique.

Côté professionnel, est-il facile de trouver du travail et y-a-t’il beaucoup de différence avec la France ?

Depuis que je suis à Leeds, c’est le deuxième poste que j’occupe dans le secteur de l’hôtellerie . Ma recherche d’emploi n’a pas été spécialement longue et compliquée car l’offre est plutôt bonne. Puis ce qui est très intéressant ici, c’est que même si vous êtes jeune, les employeurs prennent très au sérieux votre ambition et  vos projets d’évolution. Ils n’hésitent pas à vous donner votre chance. Malheureusement en France ce n’est que très rarement le cas, et c’est aussi peut-être pourquoi il y est plus compliqué de trouver un emploi, même avec un Bac + 5 !

Château à Leeds, Yorkshire (UK)

Le système de santé anglais répond-il complètement à vos attentes ?

Assez, oui. Par exemple, lors de ma grossesse, j’ai eu des complications dentaires et les soins qui m’ont été dispensés étaient excellents, sans rien avoir eu à payer ! Cependant, suivant les pathologies, la liste d’attente pour obtenir un rendez-vous est très longue et peut alors décourager certains patients. Si vous consultez dans le secteur privé, les délais sont plus courts mais les coûts sont nettement plus élevés.

Leeds est une ville qui bouge ! Très active sur le plan de la gastronomie, elle accueille depuis plus de 10 ans de très nombreux “Food & Drink Festivals“, dont le célèbre Leeds Festival.

Quels sont les incontournables de votre ville et de sa région, le Yorkshire and the Humber ?

Leeds est une ville chargée d’histoire et de traditions. C’est aussi une ville universitaire moderne.

Les férus d’art et de culture sont ravis dans notre région. Il y a un choix important d’activités autour des théâtres, des Musées (gratuits comme à Londres), des festivals et des Galeries comme la célèbre Leeds Art Gallery.

Si vous préférez la nature, la campagne de la région est splendide, très verdoyante avec d’amusants petits murets à découvrir qui abritent des troupeaux de moutons. Pour ma part, j’aime beaucoup me rendre à Bolton Abbey et au Rocher de Cow and Calf, ou bien encore à Brimham Rocks dans le Yorkshire Dale.

Leeds est également bien connue pour ses “Charity shops” et ses “Carboots sales” qui proposent des objets de seconde main et où on y fait de belles affaires.

Le mot ou l’expression typique de Leeds qui vous amuse le plus ?

“Ta” pour dire merci et “tara” pour dire au revoir. C’est très typique du Yorkshire.

Recommanderiez-vous Leeds à une famille qui souhaite s’expatrier en Angleterre ?

Absolument ! Si Londres ne vous intéresse pas et que la pluie de Manchester ce n’est pas votre tasse de thé, alors Leeds est la ville qui vous faut. Nous habitons dans un quartier tranquille où il a beaucoup d’enfants, des écoles de bonne réputation, un marché immobilier aux prix raisonnables, et pour les amoureux de la nature de magnifiques balades sont à faire aux alentours. Bref, je trouve cet environnement parfait pour une famille.

Vue aérienne de la ville de Leeds, Yorkshire (UK)

La communauté française est-elle bien représentée à Leeds ?

Il y a énormément de Français à Leeds, mais à vrai dire je ne sais pas exactement où la communauté française se cache ! Pour celles et ceux que cela intéresse, il y a un groupe d’échange de bons conseils sur Facebook : Le cercle des français à Leeds – Yorkshire.

// VOS RACINES

Carte de l'Europe avec la France aux couleurs nationalesA quelle fréquence retournez-vous en France et est-ce que l’hexagone vous manque ?

Malheureusement, je ne retourne pas aussi souvent que je l’aimerais en France. La dernière fois c’était il y a 9 mois. Avant la naissance de mon fils, il était plus facile de m’organiser pour faire un aller retour express lors d’un weekend prolongé. Désormais avec un enfant de 17 mois c’est un peu plus difficile et mes jours de congés ne sont pas nombreux.
Sinon, la France en elle même ne me manque pas forcément. C’est davantage ma famille avec qui je suis très proches qui me manque le plus.

Mon fils comprend déjà bien les deux langues, c’est très impressionnant !

Votre époux est anglais et vous êtes les heureux parents d’un bébé de 17 mois. Comment avez-vous décidé d’éduquer votre enfant ?

On va s’organiser pour qu’il profite au maximum de nos deux cultures. Par exemple, je lui parle uniquement en français, mon mari dans les deux langues, et à la crèche la communication se fait naturellement en anglais. Du haut de ses 17 mois mon fils comprend déjà bien les deux langues, c’est très impressionnant. J’aimerais lui faire découvrir les coutumes françaises et qu’il parle le français couramment. C’est important pour qu’il puisse communiquer plus tard avec l’ensemble des membres de notre famille.

Lorsque vous dormez, vous rêvez en quelle langue ?

Je pense que je rêve principalement en français. Point amusant : Je ne sais pas si je suis la seule dans ce cas, mais il m’est déjà arrivé de ne pas me souvenir en quelle langue j’avais regardé un film !

// CONCLUSION

Avez-vous d’autres projets d’expatriation ?

Peut-être qu’un jour nous retournerons en Espagne, quand notre fils sera plus grand et si notre situation professionnelle le permet. Sinon, pourquoi ne pas essayer de vivre à Newcastle, toujours au Royaume-Uni mais cette fois avec la mer à proximité. Cela voudrait dire devoir nous éloigner de la famille, ce qui est un sujet auquel nous devons bien réfléchir avant de prendre notre décision.

Et si cette expatriation était à refaire ?

Je n’hésiterai pas ! Concernant Leeds, je pense que nous y sommes pour une longue période. Notre train de vie actuel nous plaît et la qualité de vie est, je pense, meilleure qu’en France sur plusieurs points (même si on a beaucoup moins de congés payés !).

Les 3 mots qui résument le mieux votre aventure en Angleterre ?

  • Diversité
  • Découverte
  • Stabilité

Découvrez en vidéo tout ce que Leeds à de magique à vous offrir !

Welcome to Leeds – visitleeds.co.uk

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top