/
Hockey et patinage : 2 sports très populaires aux Pays-Bas

Hockey et patinage : 2 sports très populaires aux Pays-Bas

Categories : Sport
Patineur de vitesse Hollandais
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Le sport est primordial aux Pays-Bas avec plus de la moitié de la population néerlandaise qui pratique un sport hebdomadaire.

Introduction

A l’image d’une grande majorité de pays dans le monde, le football est LE sport national aux Pays-Bas, incontesté et source de fierté nationale. Mais deux autres disciplines, moins connues sous les latitudes françaises, parviennent à tirer leur épingle du jeu et à faire vibrer les Néerlandais. Partons à la découverte du hockey sur gazon et du patinage de vitesse, ainsi qu’aux raisons de leur succès.

Saviez-vous qu’avec des équipes nationales qui brillent sur la scène internationale, les Pays-Bas vivent une vraie histoire d’amour à la fois avec le hockey sur gazon mais également avec le patinage de vitesse ?

Le hockey sur gazon

Deux joueurs de hockey sur gazon

Inventé au Royaume-Uni au XIXe siècle, ce sport collectif oppose deux équipes de onze joueurs chacun équipés d’une crosse (également appelée stick) à l’aide de laquelle ils doivent faire avancer une balle et marquer un but dans le camp adverse. Pratiqué sur gazon, le hockey se développe également sur les terrains synthétiques ou même en salle. Une riche idée quand on connaît la pluviométrie annuelle aux Pays-Bas ! Bien que pour les Hollandais ce ne soit pas un problème du tout.

Pour en savoir plus sur les principes de jeu, la Fédération Française de Hockey vous informe en image sur son site Internet.

Le hockey sur gazon est particulièrement populaire chez les femmes, qui s’y mettent très tôt. L’équipe féminine hollandaise est d’ailleurs championne du monde, ayant décroché le titre suprême en 2014 avant de terminer deuxièmes aux JO de Rio en 2016. Les hommes ont quant à eux obtenu la médaille de bronze du championnat du monde.

Les Pays-Bas sont connus pour leur technicité au hockey, ce qui en fait des adversaires redoutables. Le sport compte environ 250.000 licenciés et de grands sponsors nationaux financent les clubs de première division. Chez les particuliers, c’est un sport largement pratiqué et bon nombre de Hollandais passent plusieurs week-ends à disputer des tournois entre les mois de janvier et juin chaque année.

Ces grands rassemblements sont aussi l’occasion de faire la fête, et les Néerlandais, grands buveurs de bière, n’hésitent pas à étancher leur soif lors de la troisième mi-temps. Vous êtes avertis !

Le patinage de vitesse

Patineur de vitesse Hollandais

Très peu connu en France, le patinage de vitesse est une véritable religion aux Pays-Bas qui maintient de nombreux Néerlandais devant leur télévision en hiver. C’était au départ pour les habitants un moyen de se déplacer en hiver, facile et gratuit ! Il n’a jamais perdu en popularité, et aux JO de Sotchi en 2014, l’équipe de patinage de vitesse était la plus large délégation hollandaise, comptant 41 athlètes. Elle a ramené 8 médailles d’or, 7 en argent et 9 de bronze.

Le patinage de vitesse se décline en plusieurs épreuves : distance simple, combiné, marathon… Si les compétiteurs le pratiquent en général en patinoire sur de la glace artificielle, une grande partie des Néerlandais enfile ses patins pour aller glisser le long des canaux ou des rivières gelés par les frimas hivernaux ! C’est une des particularité charmante des Hollandais, leur symbiose avec la nature et les éléments, quelles que soient les conditions. Ainsi l’hiver, si le climat le permet , de nombreuses courses locales de patinage de vitesse sont organisées en pleine nature auxquelles participent hommes et femmes, petits et grands, récompensés à l’arrivée par le traditionnel vin chaud.

Les expatriés aussi peuvent s’exercer et goûter aux plaisirs de la glisse à la Hollandaise : En hiver de nombreuses villes proposent des patinoires temporaires, conviviales et très sympathiques.

Elfstedentocht : la course mythique

Cette course n’a lieu que de manière exceptionnelle car elle requiert des températures basses et durables. En effet, le but de la course est de relier 11 villes de Le province de Frise (la plus au nord des Pays-Bas), sur près de 200 km, le tout uniquement en patinant sur les canaux gelés ! Il faut donc s’assurer que la glace est assez résistante pour permettre l’accueil des 15.000 patineurs et leur permettre d’évoluer en toute sécurité.

Par sa rareté, la course est une véritable légende aux Pays-Bas et dès les premières glaces en décembre ou janvier, les pronostics vont bon train pour savoir si l’Elfstedentocht aura bien lieu cette année ou non. En effet, la dernière édition remonte à 1997, au grand dam des Néerlandais… Alors, qu’en sera t’il l’année prochaine ?

Souvenirs : Le plus mémorable Elfstedentocht est arrivé en 1963, avec des conditions climatiques tellement extrêmes (froid, neige et vent) que moins de 200 des 10.000 participants ont réussi à terminer la course. On se remémore cette course avec le surnom ” The Hell of ’63 “ .

Pour les plus cinéphiles d’entre-nous, retrouvez le film du réalisateur Steven De Jong qui s’est inspiré de cet évènement tragique :

Trailer DE HEL VAN ’63

Grands sportifs, les Néerlandais savent donc intégrer leur pratique dans une nature qu’ils ont su dompter. Expatriés aux Pays-Bas allez-vous tester l’un de ces 2 sports ? N’oubliez pas que c’est aussi une bonne manière de vous intégrer.

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top