/
Coaching Expats : Embrasser le changement

Coaching Expats : Embrasser le changement

Jeune homme qui saute dans une rivière au milieux des montagnes
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Pour mettre en route des changements, tout commence par une décision… Alex Kergall, vous explique dans cet article comment changer de perspective pour évoluer et comment initier le changement quand le courage manque.


J’ai 2 questions pour toi :

  • Première question : Que veux-tu vraiment vivre avant la fin de l’année ?
  • Deuxième question : Qu’est-ce qui t’empêche, aujourd’hui, d’initier le 1er pas de ce changement ?

Alex Kergall, coach

Que tu sois en France avec le souhait de déménager, ou peut-être te sens tu isolé(e) en expatriation, ou même as-tu le désir d’apprendre une nouvelle langue ? Pour mettre en route des changements, tout commence par une décision.

Cette décision consiste à changer de perspective. Remettre en cause ta situation existante. Si tu t’es senti embarqué par la vie à certains moments, en réalité tu as toujours eu le choix. Ta situation actuelle est le fruit de multiples décisions et actions. La question qui se pose est : qu’est-ce que tu veux changer aujourd’hui ?

Dans cet article, je vais te parler du changement.

Notre besoin de certitude, de sécurité, de stabilité, de confort, d’ordre et de prévisibilité s’oppose à notre besoin d’incertitude, de surprise, de défis, d’aventure, de changement et de nouveauté. Comment donner toute sa place au changement – Ingrédient au cœur des décisions fortes dans la vie, comme par exemple l’expatriation.

Illustration abstraite de couleurs bleues pour un article de coaching
Illustration du cerveau humain et de la mémoire

Notre corps nous offre un magnifique point de départ. Nous changeons sans cesse au niveau cellulaire, notre corps se renouvelle et s’adapte en permanence. Nous sommes en fait conçus pour changer, c’est un nécessité pour rester en vie.

Il en est de même pour nous au quotidien. Embrasser le changement, c’est choisir de vivre.

Chaque jour tu vis des évènements inattendus qui, à leur échelle, changent ce que tu avais prévu. Comment réagis-tu ? Acceptation ou opposition ? Ton cerveau t’offre de multiples possibilités de réponses au changement. Ces réponses sont des options par défaut et te laisse le choix de ta réponse. Tu as toujours le choix.

S’opposer à un désir profond de changement crée des blocages. L’accumulation de ces blocages fini par avoir un impact émotionnel, mental et physique (maladies physiques, dépressions…) Un des freins principaux au changement est la peur. Notre cerveau n’a pas évolué aussi vite que notre environnement – Une mauvaise décision pouvait couter la vie, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Cette proposition par défaut de ton cerveau est donc fortement influencée par le passé. Ces peurs sont donc souvent fictives, un écran de fumée à passer. T’es-tu demandé ce que tu ferais si tu n’avais pas peur ?

  • Quelle action peux tu prendre aujourd’hui qui te challenge ?
  • Et si mon 1er geste était de commencer à y voir plus clair en rangeant mes affaires comme Marie Kondo le propose ?
  • Et si j’allais à ce nouveau cours de Yoga, de pelote basque, ou de ping pong pour m’ouvrir sur quelque chose de nouveau ?
  • Et si j’appelais mon ami(e) qui vit en Australie pour me renseigner sur une potentielle expatriation ?

Ta manière de voir le monde est le reflet de tout ce que tu as vécu, si tu souhaites insuffler un élan nouveau, il te faut changer, prendre un risque, sortir de ta zone de confort.

Le changement est par nature inconnu pour ton cerveau et l’inconnu peut susciter des peurs. A toi de l’entrainer à se relaxer ! Se lancer dans l’inconnu est avant tout une opportunité de développement personnel. Et te développer est inscrit en toi, dans chacune de tes cellules.

Groupe souriant de cyclistes

Besoin d’un coach individuel ou d’entreprise ? Contactez Alex

2 smileys du triste vers le souriantComment initier le changement quand le courage manque ?

En réalité, tu as 5 secondes. 5 secondes pour faire ton 1er pas.

Commence petit. Par exemple… Tu souhaites discuter avec telle ou telle personne qui a habité en Angleterre. Et là, ton cerveau te liste toutes les raisons pour lesquelles tu ne devrais pas parler à cette personne (Je ne la connais pas bien, ce n’est pas le bon moment, je ne sais même pas si je veux aller à Londres…). La réponse la plus puissante à apporter dans ce genre de situation : l’action. Cette action doit avoir lieu dans les 5 premières secondes après cette intuition de vouloir parler à cette personne. Essaye, tu verras !

Ton cerveau est comme un conseiller, tu peux l’écouter ou décider autrement. Tu as le choix !

« Au fur et à mesure que je modifie mes pensées, le monde autour de moi se transforme »

-Louise L. Hay

Regarde ta situation droit dans les yeux : tu es le créateur de ta vie et ta situation actuelle est le résultat de tes actions.

Mets-toi en route ! En particulier pour changer les choses que tu as peur de changer. La peur est souvent un bon indicateur !

Le changement, ce sont de petits pas posés chaque jour.

Des pas vers une vie plus alignée avec ce que tu veux vivre !

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top