/
Comparatif des logements Européens en 15 critères

Comparatif des logements Européens en 15 critères

Concept 3D carte d'Europe pour French Radar
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Comment vit-on dans les différents pays d’Europe ? Dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu es.

Si cette question vous intéresse, consultez sans plus attendre la carte interactive proposée par notre partenaire MYCS, qui dresse les tendances sur le logement à travers 15 critères. Et si le Royaume-Uni est votre destination d’expatriation, découvrez également notre focus sur la capitale anglaise qui détient ce fameux record européen des loyers les plus élevés.

Jolie maison anglaise

La manière dont nous vivons et dont nous meublons nos appartements n’est pas seulement déterminée par nos goûts personnels, mais est également influencée par la culture du pays dans lequel nous résidons.

De nombreux autres facteurs interviennent pour expliquer cette diversité, comme le marché immobilier, le poids de l’histoire, la composition des familles, le recours éventuel à un crédit ou encore les coûts de construction et du prix des logements.

Grâce à notre carte interactive, proposée en partenariat avec MYCS, consultez facilement le comparatif complet des logements européens à travers 15 critères. Son utilisation est un jeu d’enfant. Sélectionnez le filtre qui vous intéresse (bouton “Filtrer par“) et baladez vous à travers l’Europe pour tout savoir : nombre d’habitants, densité, revenus moyen, degré d’urbanisation, prix moyen d’un appartement…

Bref, un outils indispensable qui répond à toutes vos questions, et vous permet ainsi de faire le bon choix !

Envie d’en apprendre encore plus sur le style d’ameublement de chacun des pays d’Europe ? Consultez l’article : Vivre en Europe : appartements, coûts et aménagement intérieur

Focus : Vivre au Royaume-Uni

Foule dans une rue de Londres en Angleterre

À environ une heure de Paris, Londres est l’une des capitales européennes les plus prisées par les expatriés. La capitale anglaise est une ville jeune, dynamique, avec de nombreuses possibilités d’embauche. Qu’en est-il cependant du logement ? Que prévoir en termes d’immobilier ?

La première question qui se pose lorsque l’on décide de s’installer à l’étranger est celle du logement. Au Royaume-Uni, le loyer mensuel moyen d’un studio en centre-ville est en moyenne de 850 €, tandis qu’en France il s’avoisine aux 680 €/mois.

De plus, avant de commencer les recherches de logements, il est bon à savoir que la capitale anglaise détient le record européen des loyers le plus élevés, avec en moyenne 1 850 € pour un studio, contre 1 108 € à Paris. Les habitations individuelles étant plutôt onéreuses, la colocation est la solution la plus fréquente.

Aussi, les anglais se voient contraints d’optimiser l’espace par habitant autant que possible. Ainsi, il est particulièrement difficile de trouver un logement avec une chambre d’amis ou une entrée.

Le Royaume-Uni en chiffres

  • Nombre d’habitants : 66,6 Mio
  • Densité (nombre d’habitants au km²) : 275
  • Revenus moyens nets mensuels : 1.990 €
  • Loyer moyen mensuel : 850 €
  • Proportion de ménages qui louent un appartement : 36,6 %
  • Prix moyen mensuel du loyer à Londres : 1.848 €
  • Prix moyen pour l’achat d’un bien immobilier de 120 m² : 20.190 €/m2
  • Dépenses liées au logement : 24 %
  • Dépenses totales des ménages pour l’ameublement par an : 25.793 Mio €
  • Taille moyenne du ménage : 2,3
  • Nombre moyen de pièces par habitant : 2
  • Évolution du développement immobilier : 7
  • Saturation : 12,3 %
  • Degré d’urbanisation : 58,9 %
  • Appartements avec équipements de base : 99,6 %

Fauteuil de style anglaisAménagement d’intérieur à l’anglaise

Les surfaces d’habitation étant modestes, chaque espace compte. Les Britanniques tendent à utiliser des meubles multifonctions et facilement amovibles comme des tabourets pliants, des canapés-lits, ou encore des coffres de rangement en guise de tables.

Exit la décoration épurée et parcimonieuse : le style des appartements est plutôt contrasté, peu d’importance étant accordé à l’uniformisation des meubles. Les Britanniques renouvellent régulièrement leur mobilier et font se côtoyer objets trouvés aux marchés aux puce et décoration moderne.

Vous l’aurez compris, l’aménagement d’intérieur anglaise se définit en deux mots : optimisation et originalité !


Source : MYCS


Sélection de la Rédaction

Scroll to Top