/
Canada : repères et astuces pour se loger

Canada : repères et astuces pour se loger

Categories : Actualités | Canada | Immobilier
Jolie maison au Canada avec pelouse et arbres
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Lors de votre expatriation au Canada, la première chose à laquelle vous allez penser est certainement celle de trouver un logement. Consultez cet article et facilitez votre recherche d’appartement, de colocation ou de maison canadienne.

Introduction

Carte pays avec drapeau canadien posé dessus

Il est toujours plus rassurant d’avoir trouvé un logement avant l’arrivée dans le pays d’accueil mais sachez qu’il est tout de même préférable de chercher sur place. Si vous avez des contacts au niveau local, vous pouvez leur demander de visiter des logements à votre place ou de vous donner des pistes pour votre arrivée.

Il n’est pas nécessaire de vous y prendre des mois à l’avance, la recherche de logement au Canada peut s’avérer plutôt facile, quelques semaines suffiront suivant votre degré d’exigence.

Attention : méfiez-vous si votre interlocuteur vous demande d’avancer de l’argent (virements, western union) ; les arnaques sont nombreuses et visent surtout les étrangers impatients de trouver un logement !

Avant de chercher un logement, renseignez-vous sur la ville et ses quartiers pour cibler plus précisément vos recherches. Pour cela, il est bien évidement préférable d’être sur place pour se rendre compte directement.

Les descriptions données sur le site pvtistes.net concernant les quartiers de Montréal et les quartiers de Toronto peuvent vous donner une idée à défaut de pouvoir se faire son propre avis.

De même, si vous recherchez une colocation, les visites sur place vous permettront de rencontrer les autres colocataires et d’avoir une idée de l’ambiance et de leur style de vie.

Consultez notre article : Optimisez votre recherche de logement à l’étranger

Des logements pour les nouveaux arrivants

Le logo de La Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement (SCHL)

La Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement (SCHL), organisme gouvernemental canadien responsable de l’habitation, peut être une ressource très intéressante pour les personnes qui s’installent au Canada.

L’information mise à votre disposition vous aidera à faire des choix éclairés et à trouver un logement selon vos critères. Vous y trouverez toutes les informations d’ordre administratif et légal concernant la location et l’achat, ou même la construction de votre logement au Canada.

Les petites annonces sur internet : simple et rapide

Famille souriante qui consulte internet via ordinateur portable

Les sites de petites annonces restent le meilleur moyen de chercher un logement quel qu’il soit, à condition que vous compreniez les descriptions des appartements et maisons qui y sont faites.

Avant de vous lancer et pour vous aider, voici un petit mémento :

  • Condo : appartement dans une résidence de haut-standing
  • Sublet : sous-location, d’une chambre généralement
  • Basement et semi-basement : appartement/chambre en sous-sol (très répandu)
  • Equipé ou semi-meublé : logement avec quelques meubles et l’électroménager principal
  • Charges incluses : l’eau est souvent payée par le propriétaire s’il s’agit d’une location, mais le chauffage est souvent à part (et peut coûter cher si le logement est mal isolé)
  • 2 ½, 3 ½,… : il s’agit du nombre de pièces dans le logement ; elles ne sont pas comptabilisées de la même manière qu’en France : par exemple, la cuisine compte pour une pièce !

Si vous cherchez un logement dans une ville du Canada anglophone, vous entendrez parler de « bachelor » (studio), de « one bedroom » (logement avec une chambre), « two bedrooms » (avec deux chambres) etc…

Sachez que vous trouverez beaucoup plus d’annonces pendant l’été, les baux se terminant traditionnellement le 1er juillet de chaque année. Pour un logement en location ou colocation, il est conseillé de signer un bail pour faire valoir vos droits, par exemple lors d’une situation de désaccord avec le loyer des autres colocataires.

Solution de logement également très répandue, la sous-location peut être une bonne idée si vous ne souhaitez pas vous expatrier pour longtemps ou si c’est une solution de transit. Un logement en sous-location sera la plupart du temps loué entièrement équipé et meublé, il n’y a donc qu’à poser ses valises. Il est également recommandé de signer un bail avec le propriétaire.

Sélection de 4 sites de petites annonces immobilières

6 liens utiles vers les sites officiels des autorités canadiennes

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top