/
Bien préparer son voyage en Australie

Bien préparer son voyage en Australie

Categories : Actualités | Australie | Voyages
Vue aérienne de la ville de Sydney en Australie
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Vous avez envie de changer d’air ? Vous rêvez  d’aventures, de paysages incroyables, d’animaux adorables et de gens souriants ? Posez donc vos valises en Australie.

Visas, assurances, billets d’avion… Quels sont les préparatifs d’un voyage réussi ? Voici nos conseils pour bien préparer ce voyage au bout du monde et profiter de votre aventure australienne l’esprit léger.

Formalités : quel type de visa pour l’Australie ?

Gros plan sur un visa australien

Pour entrer sur le territoire australien, vous avez besoin d’un visa et le type de visa dépend de la durée de votre séjour, de votre passeport et de la raison de votre visite.

  • eVisitor : ce visa gratuit vous permet d’effectuer des séjours touristiques ou d’affaires en Australie d’une durée maximum de 3 mois, et ce plusieurs fois sur une période de 12 mois. Ce visa est ouvert aux titulaires de passeports de la plupart des pays européens.
  • Autorisation Electronique de Voyage (Electronic Travel Authority ou ETA) : ce visa vous autorise à voyager en Australie autant de fois que vous le voulez pendant un an, pour une durée de 3 mois à chaque fois. L’ETA est ouvert aux détenteurs de passeports de nombreux pays. Elle est gratuite, mais vous devrez payer des frais de service de 20 $ si vous faites une demande en ligne.
  • Visitor visa : ce visa concerne les personnes qui ne peuvent pas prétendre au eVisitor et à l’ETA. Il permet de se rendre en Australie en tant que touriste ou pour un voyage d’affaires pour une durée de 3, 6 ou 12 mois. Ce visa coûte entre 140 et 1020$.
  • Working Holiday Visa : le WHV (ou PVT pour Permis Vacances Travail en français) permet aux jeunes entre 18 et 30 ans de voyager et de travailler en Australie jusqu’à 12 mois. Son prix est de 495$ (subclass 417 ou subclass 462).

Pour en savoir plus, consultez notre article détaillé sur les visas australiens et rendez-vous ensuite sur le site Internet du Ministère Australien de l’Immigration et de la Protection aux frontières.

Bon à savoir : Avant de partir, assurez-vous que votre passeport est bien valable 6 mois après la date de votre retour.

Transport : acheter ses billets d’avion

Une famille de voyageurs avec billets avions à l'aéroport

L’Australie se situe à plus 15.000 kms de la France. Autant dire que de longues heures d’avion vous attendent, entre 18 et 20 heures, sans compter les escales (il n’y a malheureusement pas de vol direct depuis la France).

Les prix des billets d’avion varient de manière très significative selon différents critères. Retenez que plus vous serez flexible sur les dates et les conditions de trajet et moins vous aurez à débourser. Voici certains points qui font varier les prix :

  • la date de départ (haute ou basse saison)
  • le jour de la semaine où le billet est acheté (préférez les mardis et mercredis)
  • le jour de la semaine des dates de voyage (préférez les mardis, mercredis et samedis)
  • le nombre et la durée des escales
  • si vous réservez en avance
  • la ville australienne d’arrivée

Pour vous donner un ordre d’idée, comptez entre 900 € et 1 300 € pour un billet aller/retour. Pour obtenir les meilleurs tarifs, essayez de réserver en avance et utilisez les comparateurs de vol tels que skyscanner, kayak ou google flights.

Astuce : Faites marcher la concurrence. Généralement les compagnies aériennes autorisent 30 Kg de bagages en soute, proposent des billets “open” et un stopover gratuit (parfois 2).

Protection : souscrire à une assurance santé

Globe terrestre miniature avec un pansement

Quelle que soit la raison de votre séjour en Australie, vous aurez besoin d’une assurance santé. En effet, vous ne serez pas couvert par la Sécurité Sociale française et tous les frais médicaux seront donc à votre charge. A titre indicatif, une visite de 15 min chez un médecin peut coûter entre 50 et 70$.

En Australie, il existe un système de santé appelé Medicare, mais les Français n’y sont pas éligibles (contrairement aux Belges), à moins de posséder un visa de résidence permanente. Il est donc impératif de souscrire à une assurance santé privée avant votre départ.

Les assurances privées les plus connues pour un séjour en Australie sont April, Chapka Assurances, ASFE, AVI International, CCM ou encore TravelZen. Il existe de nombreux comparateurs d’assurances en ligne pour vous aider à faire le meilleur choix.

Vaccination : Aucun vaccin n’est obligatoire pour séjourner en Australie. Cependant, vérifiez que tous vos vaccins et rappels sont bien à jour.

Autres formalités importantes

Illustration d'une feuille de test avec stylo sur fond orange

Pensez à prévenir votre banque de votre départ afin d’éviter qu’elle ne bloque votre carte par mesure de sécurité en constatant des paiements en provenance de l’Australie. Demandez également à élever les plafonds de paiement et de retrait afin de ne pas vous retrouver coincé, sans argent.

Si vous envisagez de conduire en Australie (location ou achat de véhicule), vous devez posséder un permis international. Gratuit, il s’obtient auprès de votre préfecture (sous-préfecture ou mairie selon votre lieu de résidence) et il est valable 3 ans renouvelables.

Pratique : depuis le 11 septembre 2017, la demande de permis international se fait uniquement par courrier.

Visites : préparer son itinéraire voyage en amont

Illustration d'un soleil

Idéalement, préparez une trame de votre voyage avec les endroits que vous aimeriez visiter en tenant compte des saisons. Une bonne organisation vous permettra d’optimiser votre temps (toujours trop court en vacances). N’oubliez pas qu’en Australie les saisons sont inversées par rapport à l’Europe :

  • L’été s’étend de décembre à mars
  • L’automne va de mars à juin
  • L’hiver débute en juin et se termine en septembre
  • Le printemps dure de septembre à décembre

Prenez également en compte la saison des pluies dans les régions tropicales du nord du pays qui va de novembre à mars. A éviter à tout prix si vous n’aimez pas la chaleur humide.

Enfin, de nombreux jeunes français sous-estime leur budget en Oz et se retrouvent très vite à court d’argent. Pensez donc à prévoir un budget suffisant car l’Australie n’est pas un pays particulièrement bon marché, et les différentes activités touristiques notamment peuvent vite creuser un trou dans votre portefeuille.

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top