/
7 conseils pratiques pour trouver un job en Australie

7 conseils pratiques pour trouver un job en Australie

Categories : Actualités | Australie | Emploi
Jeunes adultes souriants dans un café en Australie
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Comme de nombreux Français, vous avez choisi l’Australie comme pays pour vous expatrier. Mais une fois sur place, comment trouver un travail ? Explications pour bien débuter votre nouvelle expérience professionnelle australienne.

Introduction

Fruit picking, serveur ou emploi qualifié, dans tous les cas, vous finirez par avoir besoin d’un travail pour financer votre voyage ou dans le but de vous installer définitivement Down Under. La clé de la réussite est d’être suffisamment bien préparé et de connaître le marché du travail australien. Voici 7 conseils pratiques pour bien débuter votre nouvelle expérience pro et vous aider à trouver un emploi en Oz. Bonne chance à tous.

Conseil n° 1 : Avez-vous votre numéro TFN ?

Illustration du TFN, Taxe File Number

Dès votre arrivée en Australie, et avant de vous investir dans votre recherche d’emploi, vous devez faire une demande de TFN (Tax File Number), un numéro unique et personnel, fournit par le gouvernement australien. Votre employeur vous le demandera et il est également nécessaire pour calculer votre taux d’imposition.

Si vous êtes auto-entrepreneur, vous devez obtenir votre ABN (Australian Business Number).

Certains domaines exigent des certifications spécifiques :

  • Le RSA (Responsible Service of Alcohol) pour travailler dans les lieux où l’on sert de l’alcool (bars, hôtels, restaurants ou liquor shop)
  • La White Card pour travailler dans le bâtiment
  • La Green Card pour les métiers de jardinage et liés à l’environnement
  • La Blue Card pour le contrôle du trafic routier
  • Le RCG (Certificate Responsible Conduct of Gambling) pour travailler dans le domaine du jeu et des paris.

Il est indispensable, même pour un séjour provisoire, d’obtenir un visa de travail. Renseignez-vous !

Conseil n° 2 : Rédigez votre CV à l’australienne

Illustration d'un CV pour le travail

Chercher un emploi dans un pays étranger implique de faire son CV selon les règles du pays en question.

Pour un poste qualifié, le CV australien est plus long que le CV français car il est important de bien détailler ses expériences. Si cela est justifié, il peut faire jusqu’à 4 ou 5 pages. Autre différence : aucune photo de vous n’est nécessaire et vous n’avez pas besoin de mettre votre âge.

En revanche, il est essentiel d’inclure une partie Referees (références) dans laquelle apparaissent les noms et contacts d’anciens employeurs qui pourraient vous recommander.

Votre CV doit être clair, concis et pour vous démarquer il est recommandé d’indiquer l’ensemble de vos activités extra-professionnelles.

Besoin d’aide avec la rédaction de votre CV ? Faites appel aux services d’un expatrié français via le site : Hey Australia!

Conseil n° 3 : Consultez les sites d’emploi

Les logos des sites emplois en australie

Rendez-vous sur Gumtree (Le bon coin local) pour trouver des offres d’emploi en tous genres (job d’une journée, travail à la ferme ou emploi qualifié). Cependant, méfiez des annonces trop alléchantes qui sont souvent des arnaques.

Notez que le marché du travail en Australie est fortement lié à celui des matières premieres.

Vous pouvez également dirigez vos recherches vers des sites spécialisés tels que :

Ces sites regorgent d’offres emplois et ils sont très populaires. Profitez-en pour vous abonnez-vous aux alertes pour être les premiers à postuler quand une offre est publiée.

Conseil n° 4 : Privilégiez le face à face

Portrait d'un jeune cadre dynamique avec des lunettes souriant

Les Australiens sont chaleureux et apprécient le contact direct. Evitez de vous cacher derrière un email et n’hésitez pas à vous rendre sur place pour postuler à un emploi. Munissez-vous de votre CV et de votre sourire et demandez à parler au manager. Expliquez pourquoi le poste vous intéresse, posez des questions et montrez votre ouverture d’esprit.

Aussi étonnant que cela peut paraitre pour un européen, n’hésitez pas à proposer de faire une journée d’essai pour juger si vous vous convenez mutuellement.

Souvent, les Australiens seront rassurés de vous rencontrer en personne et de voir que vous savez parler anglais, surtout pour des postes en relation directe avec la clientèle.

Conseil n° 5 : Relancez l’employeur

Femme qui téléphone avec un ordinateur portable sur le bureau

Il est important de relancer l’employeur afin de lui montrer votre motivation.

Dans les grandes villes, la concurrence peut être rude et il est primordial de vous démarquer des autres candidats. Il est donc important de démontrer que le poste vous intéresse vraiment en relançant par téléphone ou en personne, dès le lendemain ou les jours qui suivent le dépôt de votre CV.

Cette démarche permet aussi dans certains cas de donner une chance à votre candidature d’être à nouveau placée en haut de la pile.

Conseil n° 6 : Ne négligez pas le bouche à oreille

Trois amis souriants

En Australie, le bouche à oreille fonctionne très bien. Discutez avec les gens que vous rencontrez, backpackers et locaux, dites-leur que vous cherchez du travail et demandez-leur s’ils ont connaissance de postes à pourvoir.

En arrivant dans une nouvelle ville, logez d’abord en auberge de jeunesse afin de créer des contacts, de vous informer des bons plans et de postuler aux postes occupés par des backpackers qui quittent la ville.

La collocation est aussi un excellent moyen de construire son réseau, qui, rappelons-le, est IN-DIS-PEN-SA-BLE en Oz.

Conseil n° 7 : Passez par une agence de recrutement / placement

Portrait d'un recruteur asiatique souriant

Les agences de placement constituent le meilleur réseau de recherche d’emploi, qualifié ou non.

Il existe des agences généralistes et des agences spécialisées (par secteur, pour des postes temporaires, pour les jobs de backpackers, pour des emplois qualifiés, etc.).

Les agences les plus connues sont :

Ces professionnels vous contactent si votre profil correspond aux offres qu’ils reçoivent. Ils servent également d’intermédiaires entre l’employeur et vous. Cette pratique est extrêmement développée. Une piste qui est à privilégier lors de votre recherche d’emploi en Australie.

Notre sélection de 2 sites qui donnent accès à des liens vers des agences de recrutement :

Bonus : Conseils aux backpackers

Couple de jeune backpackers

N’attendez pas le dernier moment pour chercher un emploi. En Australie, le coût de la vie est assez élevé lorsque l’on n’a pas de revenu. Sans argent, vous risquez de vous retrouver pris au piège et dans l’obligation d’accepter n’importe quel job.

Pour éviter cette situation, commencez vos recherches le plus tôt possible et prévoyez un budget suffisant pour vivre quelques semaines en attendant de trouver un emploi qui vous convient.

Expatriés en WHV, consultez Workabout Australia qui est depuis plus de 20 ans le site des saisonniers et de l’emploi agricole.

La concurrence est rude, surtout pour travailler dans les fermes. Pour mettre toutes les chances de votre côté, évitez d’aller dans les endroits très fréquentés des backpackers, comme la côte Est ou les centres-villes.

Bonne chance à tous !

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top