/
Les 7 commandements pour bien voyager en bus

Les 7 commandements pour bien voyager en bus

Categories : Voyages
Bus moderne longue distance sur la route
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Les bonnes raisons de voyager en bus ne manquent pas. Economique, convivial et avec un confort en constante amélioration, le bus est très tendance. Voici 7 astuces qui feront de votre voyage en car une expérience inoubliable.

Introduction

Ces dernières années voyager en bus est très tendance. De plus en plus de voyageurs, jeunes et moins jeunes, sont séduits par ce mode de transport qui ne manque pas de charme. Même les familles française n’hésitent plus à opter pour cette solution lors de la programmation des vacances. Et puis surtout, comparé au train et à l’avion, le bus est relativement économique et c’est d’ailleurs l’une des principales raisons de son succès.

Voici 7 conseils pour voyager confortablement, en toute sécurité, et profiter au mieux de cette belle expérience.

1) Préparer son voyage en bus

Les offres dépendent bien entendu des pays et des sociétés de transport. Dans certaines régions, il suffit d’acheter son billet à la station de bus juste avant le départ (profitez des prix remisés sur les invendus), tandis que d’autres nécessitent la réservation des billets via internet.

L’important est de vérifier l’information à l’avance, et pourquoi pas bénéficier de réductions. Faites bien attention aux connexions et aux transferts pour la suite du voyage. Pour comparer les prix, dirigez-vous vers un site de type Comparabus.

  • En Europe, la compagnie leader reste Eurolines.
  • Expatriés aux USA / Canada consultez Greyhound ou Megabus.
  • Si vous êtes en Australie ce sera Premier Motor Service mais également Greyhound.

2) Savoir choisir le meilleur siège

Si vous souhaitez dormir, installez-vous côté fenêtre, si vous aimez étendre vos jambes, le couloir. Dans les bus à 2 étages, les sièges situés derrière l’escalier ont plus de place pour les jambes. Tout comme ceux du 1er rang, qui offrent en plus un panorama exceptionnel.

Des compagnies appliquent des tarifs différents en fonction des options du siège (espace, inclinaison…) et de sa localisation dans le bus. Il faudra donc faire un choix entre confort et vue.

3) Sécuriser ses affaires

Il ne s’agit pas d’être particulièrement méfiant mais simplement de faire preuve de bon sens. En tant que voyageur étranger vous êtes plus visible et pourrez potentiellement être la cible de pickpockets ou de voleurs. Pour éviter tout problème :

  • Faites en sorte de garder vos effets de valeur dans un sac à dos que vous garderez avec vous dans le bus,
  • Mais ne les rangez pas tous au même endroit : Gardez votre passeport et votre argent liquide sur vous, dans un sac banane ou une pochette portée sous votre t-shirt,
  • Évitez de voyager avec beaucoup d’espèces et répartissez-le dans différentes poches ou rangements.

4) Voyager de manière confortable

Boule Quies jaune dans une oreille

C’est le nerf de la guerre ! Pensez à prendre un masque de nuit et des boules Quies pour vous isoler, habillez-vous en jogging ou legging pour pouvoir bouger vos jambes à votre convenance et dormir si vous pouvez.

Pensez également à prendre des affaires chaudes. En Amérique du Sud, la majorité des bus est climatisée constamment à 15 ou 16 degrés et beaucoup de compagnies de bus ne fournissent aucune couverture. Pour éviter de vous retrouver avec une pneumonie ou voyager 15h avec une serviette de plage pour vous réchauffer, pensez à prendre des chaussettes, un pull et une écharpe. Des médicaments contre le mal des transports, ou de l’altitude si vous y êtes sujet, sont tout à fait recommandé.

5) Bien profiter des pauses

Toutes les 3 heures au minimum, le bus s’arrêtera pour permettre aux chauffeurs de permuter. Profitez-en, même en pleine nuit, pour aller marcher 5 à 10 minutes et vous dégourdir les jambes. Des étirements simples permettent de réveiller les muscles et faire circuler le sang. Ils vous aideront à récupérer plus facilement à l’arrivée. Vous pouvez également trouver de quoi grignoter si nécessaire.

6) Préparer ses en-cas

Snack léger pour un voyage : fruits secs, eau, sandwich, pomme, banane

Au niveau snacks, nous vous conseillons de les préparer vous-même plutôt que d’acheter quelque chose à un vendeur ambulant. Histoire d’éviter tout problème de digestion qui serait beaucoup plus embêtant lors d’un voyage en bus !

Des fruits secs ou de petits sandwichs légers sont tout indiqués. Niveau boisson, pensez à prendre de l’eau en bouteille ou même des boissons de sport type Gatorade. Chargées en électrolytes, elles étanchent la soif et sont moins diurétiques, vous évitant d’aller aux toilettes trop souvent.

7) Profiter du voyage !

Voyager en bus c’est aussi l’occasion de voir du pays et de se faire de nouveaux amis, de discuter avec des locaux. C’est un des avantages d’être Français, notre pays exerce sur une très grande majorité de gens une fascination bienveillante et il est donc extrêmement simple d’engager la conversation. On peut aussi découvrir de nouvelles coutumes.

Savez-vous qu’en Argentine, où les distances parcourues en bus peuvent être très longues, les compagnies du bus organisent des jeux de loto pour divertir les voyageurs, avec bouteille de vin à la clé pour le gagnant ?

Conclusion

S’il faut parfois s’armer de patience et baisser ses exigences en termes de confort, un voyage en bus reste une aventure particulière dont il faut faire l’expérience une fois dans sa vie !

Sélection de la Rédaction

Scroll to Top